Socrate néoplatonicien

Une science de l’amour dans le commentaire de Proclus sur le Premier Alcibiade

Nicolas D’Andrès, Paris: Vrin, 2020, 304 p.

Description

Dans son commentaire sur le Premier Alcibiade, Proclus (412-485) célèbre la figure de Socrate comme guide vers la connaissance de soi. À travers une interprétation originale du prologue du dialogue, le philosophe néoplatonicien propose un portrait exemplaire de cet « amant divin » : son art érotique consiste à aborder son aimé au moment opportun et à éveiller en lui le désir de la connaissance. Sa sollicitude est décrite dans les termes d’une imitation de la providence, son daimon est un dieu. Parfaite image du Bien, Socrate est le modèle du maître qui s’est assimilé au divin et peut conduire les âmes moins avancées vers le savoir. L’art érotique implique aussi une connaissance de l’amour (Éros), envisagé dans sa dimension cosmologique et théologique, à partir des Oracles chaldaïques, comme lien universel. Le diadoque de l’École d’Athènes vise bel et bien ici, au Ve siècle après Jésus-Christ, à redonner ses titres de noblesse à l’Éros et à la figure de Socrate. Cette étude propose une analyse inédite de l’érotique et de l’amour, ainsi que du discours socratique entre rhétorique et dialectique, dans le commentaire sur le Premier Alcibiade. Elle fournit aussi des repères solides sur la tradition exégétique du Banquet et du Phèdre dans le néoplatonisme post-plotinien.

Nicolas D’Andrès est docteur en philosophie. Collaborateur de recherche du FNS en philosophie antique à l’Université de Genève (2005-2010), maître-assistant en philosophie antique et médiévale à l’Université de Fribourg (2013-2019), il est actuellement professeur dans l’enseignement secondaire.

(Texte de la maison d’édition) 

Table de matières

INTRODUCTION         7

CHAPITRE PREMIER – LA DIALECTIQUE DE L’ALCIBIADE          21

Źléments de structure et d’interprétation  de l’Alcibiade      22

Connaissance et souci de soi  22

La première place du dialogue dans le cursus platonicien    28

Une introduction à toutes les sciences           31

La division du dialogue         33

La dialectique de l’Alcibiade entre purification et réminiscence      37

La fonction purificatrice de la dialectique     41

La structure logique du premier argument    43

Quelques éclairages sur la réminiscence       46

Apprentissage et découverte  47

Le troisième argument           51

Conclusion      56

CHAPITRE II – L’ART EROTIQUE SOCRATIQUE        59

Dialectique, maïeutique, érotique      60

Qu’est-ce qu’un art érotique ?           66

L’erotikos logos entre discours amoureux  et discours sur l’amour 67

L’erotikè technè de Platon à Alcinoos          69

L’érotique, fruit de l’exégèse du prologue de l’Alcibiade    73

La puissance éveillante et motrice de l’amour          75

La définition du prologue de l’Alcibiade      78

Le prologue et la conclusion érotiques          81

La distinction des amants       83

L’ambiguïté de l’amour          90

La caractérisation des personnages    93

Les prologues aux commentaires néoplatoniciens    93

Analogies des personnages de l’Alcibiade    97

CHAPITRE III – GENEALOGIES DE L’AMOUR 101

L’amour chez Plotin, dieu et démon 102

Le but du Phèdre et du Banquet chez Syrianus et Proclus    105

L’amour comme lien provenant du Père intelligible 112

L’importance du Timée et des Oracles chaldaïques 112

La procession de la série érotique      118

La puissance médiatrice de l’amour  118

La procession de l’amour  des dieux intelligibles aux âmes humaines        121

L’origine de l’amour dans l’intellect intelligible       126

La triade chaldaïque foi, vérité, amour          128

La procession de la triade chaldaïque           133

Conclusion      136

CHAPITRE IV – SOCRATE IMAGE DE LA PROVIDENCE      141

Socrate image du Premier Principe    143

L’origine de la providence chez Proclus       147

Socrate sauveur ?       149

La transcendance du souci socratique           151

Modes de la providence         156

Une âme peut-elle exercer une providence  sur une autre âme ?     157

Socrate image de la providence ordonnatrice du démiurge  159

Volonté démiurgique et volonté socratique   160

La mise en ordre de l’âme      162

Quel mode pour la providence démonique ? 164

CHAPITRE V – LE DAIMONION DE SOCRATE, UN DEMON DIVIN, UN DIEU      165

Erotique et démonologie, un rapport d’analogie       167

Qu’est-ce qu’un démon pour Proclus ?         170

Les démons gardiens de nos vies       172

Le daimonion de Socrate   174

Un démon divin ou un dieu     175

Une voix intérieure      177

Le caractère apotreptique du démon de Socrate 178

Apollon maître de pureté   179

CHAPITRE VI – L’ELOGE D’ALCIBIADE OU LA BONNE NATURE DE L’ELÈVE   185

L’aporie de l’Alcibiade des historiens           186

Les vertus naturelles d’Alcibiade      189

L’orgueil d’Alcibiade 194

La magnanimité néoplatonicienne     195

L’éloge d’Alcibiade par Socrate        198

Lieux de l’éloge de personnes           198

Une accusation déguisée        203

L’adaptation du discours socratique  206

L’intégration néoplatonicienne de la rhétorique       208

Le but de l’érotique    211

Alcibiade digne d’amour       211

Engendrer un amour en retour           214

La conclusion érotique de l’Alcibiade           215

S’élever vers un seul et même dieu   217

La nature de l’enseignant et de l’enseigné     220

Maîtres et élèves dans le cursus néoplatonicien        221

ANNEXE 1 – TABLEAU SYNOPTIQUE DU PROLOGUE DE L’ALCIBIADE ET DE SON COMMENTAIRE PAR PROCLUS 225

ANNEXE 2 – SELECTION DE TEXTES SUR L’AMOUR DANS LES SCHOLIES D’HERMIAS SUR LE PHÈDRE 233

BIBLIOGRAPHIE    259

Editions et traductions d’auteurs anciens      259

Etudes modernes        272

INDEX LOCORUM  291

Lien: http://www.vrin.fr/book.php?title_url=Socrate_neoplatonicien_Une_science_de_l_amour_dans_le_commentaire_de_Proclus_sur_le_Premier_Alcibiade_9782711629558&search_back=Socrate+n%C3%A9oplatonicien%3A+Une+science+de+l%5C%27amour+dans+le+commentaire+de+Proclus+sur+le+Premier+Alcibiade&editor_back=%&page=1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *