Le monde entier est invité à philosopher et à banqueter à l’UNESCO, toute la nuit du vendredi 16 novembre au samedi 17 novembre au matin. 

48 conférences de philosophie
12 performances 
1 banquet
1 boîte de nuit
1 studio radio

Une conférence d’un philosophe venant du Pérou, ou d’Inde, ou de Paris ? Un verre ? Une performance d’un artiste venant du Brésil, de Grèce, ou de Norvège ? Un enregistrement public des Chemins de la philosophie ? Danser ? A vous de choisir.

Entrée libre, de 19h à 7h
UNESCO
125 avenue de Suffren, 75007 Paris
7 Place Fontenoy, 75007 Paris
Métro: Cambronne (ligne 6), Ecole militaire (ligne 8), Ségur (ligne 10)

Programme détaillé bientôt sur www.nightofphilosophy.com

Avec le soutien de France Culture, Libération, Philosophie Magazine, de la Mairie de Paris, PSL Université Paris, l’université de Barcelone, l’American Université à Beirut, l’université Antioquia à Medellin.

Colloque international

ENS de Lyon – IHRIM

Lyon, 7-9 novembre 2018

 

Philon d’Alexandrie dans l’Europe moderne :

réceptions d’un corpus judéo-hellénistique (xvie-xviiies.)

 

Colloque international organisé dans le cadre de l’Oxford Centre for Hebrew and Jewish Studies (Université d’Oxford), de l’ENS de Lyon, de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (CNRS, IHRIM), du Labex CoMod (Université de Lyon), de l’Institut d’histoire du livre, de la Société d’étude du xviie siècle, de la Bibliothèque municipale de Lyon,

et de l’Institut des Sources chrétiennes (CNRS, HISOMA)

Comité scientifique : Monique Alexandre, Guillaume Bady, Katell Berthelot

Antonella Del Prete, Marc Fumaroli, Carlos Lévy, Pierre-François Moreau,

Gianni Paganini, Jean-Louis Quantin, David T. Runia, Joanna Weinberg

 

Organisation : Smaranda Marculescu et Frédéric Gabriel

Équipe administrative : Anne Gisclon, Diane Laurent, Afida Madjidi, Anne-Laure Motkin, Alla Zhuk

 

Discutants : Monique Alexandre (Université Paris-Sorbonne), Piet van Boxel (University of Oxford, Bodleian Library), Francesca Calabi (Università di Pavia), Laurent Lavaud (ENS de Lyon)

Carlos Lévy (Université Paris-Sorbonne), Maren Niehoff (The Hebrew University of Jerusalem)

 

 Colloque ouvert au public, aucune inscription nécessaire.

 

Ce colloque international, réunissant des universitaires et des chercheur(e)s européens, américains et australiens, est consacré à la réception de l’œuvre de Philon d’Alexandrie à l’époque moderne, étape essentielle, et pourtant très peu étudiée, dans une longue chaîne qui se déploie de l’époque patristique jusqu’au nouvel essor des études philoniennes des cinquante dernières années. Par le prisme philonien, mais en spécifiant à chaque fois les segments précis des textes mobilisés, ce colloque poursuit l’étude des phénomènes de réception à l’époque moderne, l’étude des usages des références antiques, mais examine aussi la manière dont on découvre véritablement un corpus, dont sa connaissance se diffuse, et il mesure ses effets par rapport aux médiations dont il était précédemment dépendant. Deux axes de recherche ont été choisis : 1) une première approche concerne la philologie et l’histoire du livre ; 2) une seconde souhaite préciser les usages diversifiés de Philon dans les commentaires exégétiques, les traités théologiques, l’érudition historique, et plus largement les controverses.

1) Avec l’édition princeps des œuvres de Philon par Adrien Turnèbe en 1552, à Paris, la réception de Philon prend un nouveau souffle à l’ère de l’imprimé et bon nombre de traductions, en latin et en langues vernaculaires voient le jour. Nous mettrons en perspective ces éditions de Philon avec les contextes sociaux des réseaux d’imprimeurs, d’érudits et de patronages prestigieux. On précisera la connaissance des manuscrits, notamment byzantins, dont dépendent ces travaux, et les options herméneutiques choisies par les traductions qui déterminent la manière dont on comprend Philon dans l’Europe moderne.

2) Au-delà de la transmission textuelle, quel visage de l’auteur retient-on, quelles sont les facettes de l’œuvre philonienne qui sont utilisées ? Comment sont-elles mises à contribution et transformées par les débats en cours ? De quelle manière les lectures, directes ou indirectes, de Philon suscitent-elles l’intérêt et des polémiques entre les différents courants philosophiques et religieux aux xvie-xviiie siècles ? De nombreux sujets intègrent l’apport philonien : platonismes de la Renaissance, histoire du monachisme primitif, préfiguration vétérotestamentaire de la Trinité, socinianisme, etc. Philon étant aussi une source, à côté d’autres corpus, pour la connaissance des matières hébraïques, on se demandera quelle est la place qui lui est octroyée. On s’interrogera également sur les enjeux de sa « redécouverte » par le judaïsme au xvie siècle et sur les conséquences de cette redécouverte pour l’histoire philosophique du judaïsme.

La tenue à Lyon de ce colloque n’est pas le fait du hasard, l’ancrage lyonnais des études philoniennes étant bien connu dans le monde académique. Le premier colloque sur Philon s’est déroulé en septembre 1966 dans cette ville où se trouve l’Institut des Sources Chrétiennes, au sein duquel ont été éditées ses œuvres complètes en trente-six volumes de 1961 à 1992.

(Text by the organizers)

 

Mercredi 7 novembre

 

Matinée : ENS de Lyon, bâtiment Buisson, salle D8001

9h : Accueil et ouverture du colloque par Olivier Bara et Marina Mestre Zaragoza (direction de l’IHRIM) et Smaranda Marculescu (IHRIM, ENS de Lyon)

9h15 : Frédéric Gabriel (CNRS – IHRIM, ENS de Lyon), « La redécouverte de Philon à l’époque moderne : un tournant philologique et herméneutique »

Président de séance : David T. Runia

9h30 : Gregory E. Sterling (Yale University), « Adrianus Turnebus and the Editio Princeps of Philo (1552) »

10h30 : pause café

10h50 : Michael Cover (Marquette University), « Paris and Augsburg revisited: David Hoeschel, Bürgerhumanismus, and the ecumenical completion of Turnèbe’s Philo »

Après-midi : auditorium de la Bibliothèque municipale de Lyon, Part-Dieu

Président de séance : Claudio Moreschini

14h : Marie-Luce Demonet (Université de Tours, CESR), « L’ordre du monde dans la première traduction française du De Mundo (1539) par Louis Meigret »

15h : Luigi-Alberto Sanchi (CNRS – IHD, Paris), « Alexandrie, modèle d’un hellénisme inclusif : Guillaume Budé, lecteur de Philon »

16h : pause café

16h15 : Smaranda Marculescu (IHRIM, ENS de Lyon), « Philo latinus : autour de la traduction de Gelenius »

17h-18h45 : présentation de livres à la Réserve de la Bibliothèque municipale par Jérôme Sirdey (Conservateur du fonds ancien)

 

Jeudi 8 novembre

 

Matinée : ENS de Lyon, bâtiment Buisson, salle D8001

Présidente de séance : Marie-Luce Demonet

8h30 : Lucia Maddalena Tissi (Labex HaStec, LEM, Paris), « Genere Iudaeo, professione Platonico. Philon dans le De perenni philosophia d’Agostino Steuco »

9h15 : Claudio Moreschini (Università di Pisa, Istitutum Patristicum Augustinianum), « La panaugia secondo Patrizi e la tradizione di Filone nel xvi secolo italiano »

10h : pause café

10h30 : François Roudaut (Université de Montpellier, IRCL), « L’influence de Philon dans l’oeuvre théologique et philosophique de Pontus de Tyard (1522-1605) »

11h15 : Thomas Leinkauf (Westfälische Wilhelms-Universität, Münster), « Philo – Graecus, Hebraicus, Proto-Christianus. The presence of Philo Alexandrinus or Judaeus in non-scolastic texts of the 16th century »

Après-midi : salle de séminaire de l’Institut des Sources chrétiennes (22 rue Sala, 2e arrondissement)

Président de séance : Gregory E. Sterling

14h15 : Nicholas Hardy (University of Birmingham), « Philo, theological controversy, and the construction of hellenistic Judaism in the post-Reformation era »

15h : Scott Mandelbrote (University of Cambridge – Peterhouse), « Philo and early modern biblical criticism »

15h45 : pause café

16h15 : Brigitte Tambrun (CNRS – LEM, Paris), « Philon dans les querelles sur la Trinité (xviie s.-débutxviiie s.) »

17h : Gianni Paganini (Università del Piemonte Orientale, Vercelli – Accademia Nazionale dei Lincei),« Moïse législateur. Un thème philonien aux origines du théologico-politique moderne »

17h45 : Matthieu Somon (Université catholique de Louvain, Fondation Sedes sapientiae), « Moïse réinventé à l’aune de Philon »

18h40 : présentation des Sources chrétiennes par Guillaume Bady (CNRS – HISOMA)

 

Vendredi 9 novembre

 

ENS de Lyon, bâtiment Buisson, salle D8001

Président de séance : Gianni Paganini

8h30 : Joanna Weinberg (University of Oxford), « Rabbi or Sectarian: the debate over Philo of Alexandria among Jews in early modern Italy »

9h15 : Myriam Silvera (Università di Roma « Tor Vergata »), « L’œuvre de Philon à l’attention du rabbin Menasseh ben Israel »

10h : pause café

10h30 : Pierre-François Moreau (ENS de Lyon, IHRIM), « Spinoza, Philon et le pseudo-Philon »

11h15 : Giovanni Benedetto (Università degli Studi di Milano), « Philo Platonicus : a seventeenth century controversy »

12h : David T. Runia (Australian Catholic University, University of Melbourne), « How in scholarship an end and a beginning can overlap: Joh. Alb. Fabricius (1668-1736) and the 1729 edition of Philo’s Opera omnia »

Présidente de séance : Myriam Silvera

14h15 : Martine Pécharman (CNRS – CRAL, EHESS), « Le néoplatonisme de Cambridge et l’autorité de Philon »

15h : Marco Rizzi (Università Cattolica del Sacro Cuore), « Philon dans l’œuvre de John Selden : entre droit et érudition dans l’Angleterre du xviie siècle »

15h45 : pause café

16h : Jérémy Delmulle (IRHT, Paris), « Sur la religion des Thérapeutes. La controverse entre Bernard de Montfaucon et Jean IV Bouhier (1709-1713) »

17h : Remerciements et fin du colloque

La conferenza ‘Isagogical Crossroads in the Post-Hellenistic Age and Late Antiquity’, organizzata da Anna Motta (Freie Universität Berlin) e Federico Petrucci (Università di Torino), si terrà a Berlino nei giorni 6-8 dicembre.

Siamo felici di poter supportare con piccole borse cinque student* di laurea specialistica o dottorand* interessat* all’evento (che naturalmente prenderanno parte a tutte le occasioni conviviali indicate nel programma). Per candidarsi sarà necessario inviare un testo in Inglese di circa 200 parole, che spieghi perché la partecipazione alla conferenza è importante per la ricerca in corso, a *entrambi* gli organizzatori:

Anna Motta: anna.motta@fu-berlin.de

Federico Petrucci: federicomaria.petrucci@unito.it

La deadline per l’invio è il 31 ottobre, e il risultato della selezione sarà comunicato entro il 5 novembre.

(Text by the organizers)

 

 

Unknown God, Known in His Activities: Incomprehensibility of God during the Trinitarian Controversy of the 4th Century (European Studies in Theology, Philosophy and History of Religions) 

 

Tomasz Stepien (Author), Karolina Kochanczyk-Boninska (Author), 2018.

 

What can man know about God? This question became one of the main problems during the 4th-century Trinitarian controversy, which is the focus of this book. Especially during the second phase of the conflict, the claims of Anomean Eunomius caused an emphatic response of Orthodox writers, mainly Basil of Caesarea and Gregory of Nyssa. Eunomius formulated two ways of theology to show that we can know both the substance (ousia) and activities (energeiai) of God. The Orthodox Fathers demonstrated that we can know only the external activities of God, while the essence is entirely incomprehensible. Therefore the 4th-century discussion on whether the Father and the Son are of the same substance was the turning point in the development of negative theology and shaping the Christian conception of God.

(Text by the authors)

 

Contents

Abbreviations

  1. The origins of Christian Negative Theology

1.1 The ambiguity of the Holy Scripture concerning the knowledge of God

1.2 Philo of Alexandria – transcendence and negative theology

1.3 The apologetic usage of negative theology in the 2nd century

1.4 Clement of Alexandria – the unknown Father revealed in the Son of God

1.5 The incomprehensible Father in Origen

 

  1. Incomprehensibility of God in the First Phase of the Arian Controversy

2.1 The knowledge of God in Arius

2.1.1 The problem of Platonism of Arius

2.1.2 Monad and Dyad – the problem of creation

2.1.3 Creation ex nihilo? The problem of a “non-being”

2.1.4 The attributes of God from Arius’ perspective

2.1.5 Negative theology of Arius

2.2 The transcendence and knowledge of God in Athanasius

2.2.1 The knowledge of the image of God

2.2 Knowing God from the creations

2.3 Positive and negative theology reconciled in Marius Victorinus

2.3.1 God as non-existent above existents

2.3.2 Negative theology in speaking of God as the One

 

  1. “You Worship What You Do Not Know”

3.1 “Ingeneracy” as a positive attribute and the essence of God

3.2 Worship and knowledge – a puzzling question

3.2.1 The distinction between “that is” and “what is”

3.2.2 Faith and understanding

3.3 You are like the Samaritans

 

  1. Ousia and Energeia (Substance and Activity)

4.1 Eunomius and the two ways of theology

4.2 The philosophical sources of οὐσία and ἐνέργεια

4.2.1 Aristotle – the origins of ἐνέργεια

4.2.2 The use of ἐνέργεια  in Middle-Platonism and Plotinus

4.3 The Holy Scripture and early Christian concepts of ἐνέργεια

4.3.1 The Holy Scripture on the activities of God as away to know His attributes

4.3.2 The Church Fathers and the sources of Eunomius’ methods

4.4 The knowledge of the Unbegotten substance in two ways

4.4.1 The first method – from substance to activity

4.4.2 The second method – from activity to substance

4.5 Basil of Caesarea on language and comprehensibility of God

4.6 Gregory of Nyssa on knowing the activities and the essence of God

4.6.1 The ontological status of God’s activities

4.6.2 The criticism of the second way of Eunomius

4.6.3 The activity of generation and other activities of God

4.6.4 Activities and incomprehensibility of God

 

  1. The Development of Negative Theology in the Latter Half of the 4th Century

5.1 Basil of Caesarea’s incomprehensibility of οὐσία

5.2 Negative theology and mystical experience in Gregory of Nyssa

5.3 Unknown God of Gregory of Nazianzus

5.4 John Chrysostom against Eunomius

 

Conclusion

Bibliography

Index

Religion in the Roman Empire

 

Volume 4 (2018)

 

Religion in the Roman Empire (RRE) is bold in the sense that it intends to further and document new and integrative perspectives on religion in the Ancient World combining multidisciplinary methodologies. Starting from the notion of « lived religion » it will offer a space to take up recent, but still incipient, research to modify and cross the disciplinary boundaries of History of Religion, Archaeology, Anthropology, Classics, Ancient History, Jewish History, Rabbinics, New Testament, Early Christianity, Patristics, Coptic Studies, Gnostic and Manichean Studies, Late Antiquity and Oriental Languages. We hope to stimulate the development of new approaches that can encompass the local and global trajectories of the multidimensional pluralistic religions of antiquity.

Each volume consists of three issues a year, each of approximately 130 pages in length. It includes an editorial, five to seven main articles, and book reviews. All articles and contributions that exceed 8 pages in length are double-blind peer-reviewed. All articles and contributions are in English.

The first issues deal with « Lived Religion: Appropriations of Religion and Meanings in Situations, » « Understanding Objects in Religious Contexts » and with « Practices and Groups, » bringing together studies on textual and archaeological material from all areas of the Mediterranean.

(Text by the editors)

 

Table of Contents

 

Ascetism in the Late Roman Empire

Roberto Alciati – Introduction: The Ascetic Use of the Body

Catherine Hezser – Self-Control in a World Controlled By Others: Palestinian Rabbinic ‘Asceticism’ in Late Antiquity

Andrea Piras – Sealing the Body: Theory and Practices of Manichaean Asceticism

Roberto Alciati – The Ascetic Knowledge: The Importance of Sense-Perception in Ancient Christian Asceticism

 

Open Submissions

Brandon Walker – With Peter at the Games: Ritual Memory and the »Acts of Peter«

Petter Spjut – The Counterfeit Spirit and the Concept of Fate in the »Apocryphon of John« : An Analysis of the Narrative Structure in NH II 20:9–21:12 and NH II 27:33–28:32

 

Discussing Religious Change – A Panel of Jörg Rüpke’s « Pantheon: A New History of Roman Religion »

Jan N. Bremmer – Jörg Rüpke’s »Pantheon«

Corinne Bonnet – Coping with »Pantheon«

Judith M. Lieu – Jörg Rüpke’s »Pantheon«: Some Personal Reflections

Zsuzsanna Varhelyi – Jörg Rüpke’s »Pantheon«: A Comprehensive History of Lived Religion in Ancient Rome

Jörg Rüpke – Reflecting on Dealing with Religious Change

Aï Khanoum, une cité grecque en Afghanistan et les maximes delphiques

rue de la Couronne, Pithiviers

27 octobre au 24 novembre 2018

 

Il y a plus de cinquante ans, les premiers coups de pioche étaient donnés sur le site d’Aï Khanoum, au nord-est de l’Afghanistan.

Les fouilles archéologiques, menées entre 1964 et 1978 par Paul Bernard, directeur de la Délégation archéologique française en Afghanistan, et son équipe ont révélé l’existence d’une grande ville grecque. Ils ont alors découvert un palais, des temples, un théâtre, un gymnase ainsi que la sépulture du fondateur de la ville, Kinéas, qui fut peut-être un officier de l’armée d’Alexandre le Grand. Ces fouilles ont également mis au jour deux fragments d’une stèle, dite « stèle des 147 maximes delphiques » définissant les règles de conduite morale et sociale de la cité.

(Text by the organizers)

 

Commissaires de l’exposition :

Ville de Pithiviers – Direction de l’action culturelle

Guy Lecuyot, chercheur associé au laboratoire d’archéologie de l’École normale supérieure

Alain Thiollier, ancien attaché économique et commercial à l’ambassade de France en Afghanistan

Platão

 

Cornelli, Gabriele (coord.); Lopes, Rodolfo (coord.), Imprensa da Universidade de Coimbra, 2018

 

O que esperar de um compêndio a Platão em língua portuguesa? Antes de mais nada, que possa constituir-se em uma chave de entrada no vasto e profundo mar dos estudos platônicos com a marca da diversidade de abordagens que constituem hoje quiçá a característica mais marcante da scholarship lusófona, especialmente quando comparada com outras comunidades geopolíticas, mais marcadas por certa homogeneidade de estilos e hermenêuticas. O leitor encontrará nesta obra uma polifonia de metodologias e referências que desejam conduzi-lo a um olhar mais abrangente e generoso para com Platão e seus comentadores. A busca pela diversidade de abordagens levou os editores também a convidar para este projeto estudiosos não-lusófonos de primeira-linha. Ao mesmo tempo em que estes contribuem em sua totalidade com contribuições originais traduzidas para o português, a seleção de cada um deles teve como critério o seu histórico de cooperação com a comunidade de platonistas de língua portuguesa, notoriamente aberta a diálogos fecundos com as tradições mais variadas.

(Text by the authors)

 

SUMÁRIO

 

Vida – Fialho, Maria do Céu; Koike, Katsuzo

Academia– Cornelli, Gabriele

Doutrinas não-escritas– Mesquita, António Pedro

Ordenação dos Diálogos – Lopes, Rodolfo

 Pré-Socráticos – Bordoy, Francesc Casadesús

 Sofistas – McKirahan, Richard

 Sócrates – Benoit, Hector

 Linguagem – Santos, José Gabriel Trindade

 Dialética – Casertano, Giovanni

 Epistemologia – Fronterotta, Francesco

 Teoria das Ideias – Ferrari, Franco

 Cosmologia – Brisson, Luc

 Matemática – Puente, Fernando Rey

 Princípios – Perine, Marcelo

 Psicologia – Robinson, Tom

 Ética e política – Vegetti, Mario

 Gênero – Renaut, Olivier

 Medicina – Marino, Silvio

 Religião – Bernabé, Alberto

 Retórica – Lopes, Daniel Rossi Nunes

 Poética – Santoro, Fernando

 

Versão em PDF para download

Offres de formations en humanités numériques à l’EPHE pour l’année universitaire 2018-2019:

 

Pour vous inscrire à l’une de ces formations, merci de compléter ce formulaire.

 

 DANS LE CADRE DU PROGRAMME EN HUMANITES NUMERIQUES DE L’EPHE :

  • Introduction aux humanités numériques
    • Durée : 20h.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : EPHE, boulevard Raspail.
    • Enseignement : Peter Stokes (EPHE, directeur d’études de la section SHP)
    • Détails de l’enseignement.
  • Install party (installation guidée des logiciels nécessaires pour les différentes formations)
    • Durée : 4h pour chaque groupe (limité à 12 étudiants/groupe).
    • Horaires et dates :
      • » Groupe 1 : information disponible prochainement.
      • » Groupe 2 : information disponible prochainement.
      • » D’autres séances peuvent être organisées à la demande, sous réserve d’un groupe minimum de 5 personnes.
    • Lieu : EHESS, boulevard Raspail.
    • Enseignement : Marc BUI (EPHE, directeur d’études cumulant de la section SVT).
    • Détails de l’enseignement.
  • Python 1 : Introduction à la programmation Python pour les chercheurs en SHS
    • Durée : 24h.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : information disponible prochainement.
    • Enseignement : Marc BUI (EPHE, directeur d’études cumulant de la section SVT).
    • Détails de l’enseignement.
  • Python 2 : Applications aux humanités numériques
    • Durée : N.C.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : EPHE, boulevard Raspail.
    • Enseignement : Marc BUI (EPHE, directeur d’études cumulant de la section SVT)
    • Détails de l’enseignement.
  • Introduction à la conception des bases de données avec SQL
    • Durée : 30h.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : EPHE, boulevard Raspail.
    • Enseignement : Anna Scius-Bertrand, Kim Thoa Do et Marc Bui (EPHE, directeur d’études cumulant de la section SVT)
    • Détails de l’enseignement.
  • Introduction à l’analyse et visualisation de données avec le logiciel libre R
    • Durée : 12h.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : EPHE, boulevard Raspail.
    • Enseignement : Daniel STOCKHOLM (U 951-INSERM/Université d’Evry/EPHE section SVT – Genethon).
    • Détails de l’enseignement.
  • OpenCV niveau 1 : Introduction au traitement d’images
      • ATTENTION : Les étudiants doivent avoir suivi Python 1 ou posséder quelques bases en programmation. Les étudiants seront formés à utiliser OpenCV en association avec Python.
      • Durée : 24h.
      • Horaires et dates : information disponible prochainement.
      • Lieu : EPHE, boulevard Raspail.

    Enseignement : François JOUEN (Laboratoire Cognition Humaine et Artificielle, CHArt, EA 4004) et Daniel STOCKHOLM (U 951-INSERM/Université d’Evry/EPHE section SVT – Genethon).

  • OpenCV niveau 2 : Introduction au traitement d’images
      • ATTENTION : Les étudiants doivent posséder quelques bases en programmation. Les étudiants seront formés à utiliser OpenCV en association avec Qt pour du développement en C++.
      • Durée : 24h.
      • Horaires et dates : information disponible prochainement.
      • Lieu : EPHE, boulevard Raspail.
    • Enseignement : François JOUEN (Laboratoire Cognition Humaine et Artificielle, CHArt, EA 4004) et Daniel STOCKHOLM (U 951-INSERM/Université d’Evry/EPHE section SVT – Genethon).
    • Détails de l’enseignement.
  • Introduction au traitement de données géographiques (SIG)
    • Durée : 24h.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : INHA, 2 Rue Vivienne, Paris IIe, salle de l’EPHE.
    • Enseignement : Jean Sébastien Gros (Ecole Britannique d’Athènes, section SR, EPHE).
    • Détails de l’enseignement.
  • La mise en page avec LateX pour les chercheurs en SHS
    • Durée : 12h.
    • Horaire et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : EPHE, boulevard Raspail5.
    • Enseignement : Marc BUI (EPHE, directeur d’études cumulant de la section SVT)
    • Détails de l’enseignement.

Nous vous rappelons que l’inscription est obligatoire pour tous les enseignements, y compris l’install party.

Inscriptions ouvertes aux membres PSL, ainsi qu’aux auditeurs libres à l’EPHE.

Pour tout renseignement, vous êtes invité-e à contacter Vanessa Juloux (Humanum).

 DANS LE CADRE DU PROGRAMME PSL « HUMANITÉS NUMÉRIQUES » AVEC L’EHESS, L’ENC, L’ENS ET L’EPHE :

  • Philologie numérique et méthodes quantitatives. Cours pratiques
    • Durée : 36h.
    • Horaires et dates : information disponible prochainement.
    • Lieu : Ecole nationale des chartes (ENC), 65 rue de Richelieu, Paris.
    • Enseignement : Jean-Baptiste Camps (ENC).
    • Objectifs et détails
  • Méthodes quantitatives et modélisation mathématique en SHS
      • Durée : N.C.
      • Horaires et dates : information disponible prochainement.
      • Lieu : Ecole nationale des chartes (ENC), 65 rue de Richelieu, Paris.
  • Introduction à l’annotation linguistique manuelle et automatique
      • Durée : 24h.
      • Horaires et dates : information disponible prochainement.
      • Lieu : Ecole nationale des chartes (ENC), 65 rue de Richelieu, Paris.
    • Enseignement : Thierry Poibeau (LATTICE, ENS), Frédérique Mélanie (LATTICE), Pablo Ruiz (LATTICE) et Frédéric Landragin (LATTICE).
    • Objectifs et détails
  • Introdução à codificação de manuscritos com TEI, curso semanal 
    • Duração: 30h
    • Horários e datas:  informações disponíveis em breve .
    • Localização: NC
    • Ensino: NC
    • Objetivos e detalhes
  • Introdução à exploração de dados XML com XSLT 
    • Duração: 20h
    • Horários e datas:  informações disponíveis em breve .
    • Localização: NC
    • Ensino: NN
    • Objetivos e detalhes
  • Introdução à exploração de dados XML com XPath e XQuery
    • Duração: 20h
    • Horários e datas:  informações disponíveis em breve .
    • Local: Escola Nacional de Cartas (ENC), 65 rue de Richelieu, Paris.
    • Ensino: NC;
    • Objetivos e detalhes.

Esses cursos fazem parte do programa de mestrado em  PSL  »  Humanidades Digitais  » na ENC, mas também estão abertos aos membros do PSL, bem como para  liberar os auditores .

Para mais informações, você está convidado a entrar em contato com  Vanessa Juloux  (Humanum).

(Texto dos organizadores)

The Tradition of Hermes Trismegistus.
The Egyptian Priestly Figure as a Teacher of Hellenized Wisdom

 

Christian H. Bull, 2018

Series: Religions in the Graeco-Roman World, Volume: 186

 

In The Tradition of Hermes Trismegistus, Christian H. Bull argues that the treatises attributed to Hermes Trismegistus reflect the spiritual exercises and ritual practices of loosely organized brotherhoods in Egypt. These small groups were directed by Egyptian priests educated in the traditional lore of the temples, but also conversant with Greek philosophy. Such priests, who were increasingly dispossessed with the gradual demise of the Egyptian temples, could find eager adherents among a Greek-speaking audience seeking for the wisdom of the Egyptian Hermes, who was widely considered to be an important source for the philosophies of Pythagoras and Plato. The volume contains a comprehensive analysis of the myths of Hermes Trismegistus, a reevaluation of the Way of Hermes, and a contextualization of this ritual tradition.

(Text by the author)

 

Contents:

 

Introduction

Who is Hermes Trismegistus?

The Myth of Hermes Trismegistus

The Primordial Egyptian Kings in the Hermetica

Conclusion to Part 1

What is the Way of Hermes?

Introduction to the Way of Hermes

The Ritual of Rebirth

Heavenly Ascent: The Discourse on the Eighth and the Ninth (NHC VI,6)

Conclusion to Part 2

Who Were the Hermetists?—Situating the Way of Hermes

The True Philosophy of Hermes

The Magician and the Temple

The Egyptian Priesthoods and Temples

Conclusion

Bibliography

Index of Ancient Sources