Les mystères au IIe siècle de notre ère

Un tournant

N. Belayche, F. Massa, P. Hoffmann (eds.), Turhout: Brepols, 2021 

Description

Enquête sur la « mystérisation » des discours et pratiques au IIe siècle de notre ère dans l’empire romain.

Cet ouvrage enquête sur ce que nous proposons d’appeler une « mystérisation » des discours et des pratiques au IIe siècle de notre ère dans l’empire romain – c’est-à-dire une multiplication, diversification et intensification des références aux (cultes  à) « mystères » dans des contextes variés mais cohérents, et dans les différents groupes religieux présents dans l’empire (païens, juifs et chrétiens). Ce « tournant » mystérique affecte non seulement des pratiques rituelles et les discours qui les entourent, mais, au-delà, de nombreux domaines du savoir qui, comme Platon en son temps, se mettent à mobiliser le vocabulaire et l’imagerie des mystères. L’enquête se déploie donc à la fois sur le terrain des rituels « mystériques » – dans des cultes qui se diffusent comme ceux d’Isis ou de Mater Magna, parallèlement à la continuation des mystères grecs (à Éleusis et Samothrace) –, et sur celui de la construction des savoirs de tous ordres qui s’élabore alors (médecine, philosophie, rhétorique, littérature), et où se banalise l’emploi d’un lexique mystérique. Elle réunit donc des collègues spécialistes de champs disciplinaires variés – historiens, historiens des religions, archéologues, philologues, et bien sûr philosophes –, et de systèmes religieux différents – polythéisme, judaïsme et christianisme.

Nicole Belayche est spécialiste des religions de Rome et du monde romain (EPHE, PSL, Paris), qu’elle étudie dans leurs dimensions rituelle et interculturelle.

Francesco Massa (Université de Fribourg) est historien des religions spécialiste des interactions religieuses de l’empire romain.

Philippe Hoffmann est philologue et spécialiste de la pensée philosophique de l’Antiquité tardive (néoplatonisme)

(Texte de la maison d’édition)

Table de matières 

Nicole BELAYCHE, Francesco MASSA, Introduction

PARTIE 1. APPROCHER DES RITUELS MYSTÉRIQUES AU IIe SIÈCLE : UN ÉTAT DES ‘LIEUX’

Nicole BELAYCHE (Paris), Percer la loi du silence ? Les « nuits illuminantes » à Éleusis au IIe siècle
Sandra BLAKELY (Emory, GA), A cosmological turn in an architectural setting: Roman approaches to Samothrace into the second century CE
Francesco D’ANDRIA (Lecce), Des « mystères » à Hiérapolis de Phrygie ?
Beatriz PAÑEDA MURCIA (Madrid-Paris), Les cultes isiaques au IIe siècle de notre ère : entre « égyptianisation » et « mystérisation »
Jennifer LARSON (Kent, Ohio), The Cognitive Anatomy of a Mystery Cult

PARTIE 2. UNE « MYSTÉRISATION » DANS LA LITTÉRATURE DU IIe SIÈCLE ?

Antoine PIETROBELLI (Reims), Galien et les mystères de la médecine
Georgia PETRIDOU (Liverpool), Mapping Medicine onto Mysteries in Aelius Aristides’ Hieroi Logoi
Jordi PIÀ-COMELLA (Paris, IUF), ‘Mystery’ in Imperial Stoicism?
Mauro BONAZZI (Utrecht), Plutarch and the mysteries of philosophy
Andrei TIMOTIN (Bucarest), Théon de Smyrne et la transposition platonicienne des mystères éleusiniens
Anne-France MORAND (Laval), Les mystères dans les Hymnes orphiques : continuité ou rupture ?
Geoffrey HERMAN (Paris), On the Term ‘Mystery’ in the Classical Rabbinic Literature

Partie 3. DES EFFETS DE LA « MYSTÉRISATION » ?

Françoise VAN HAEPEREN (Louvain), Mystères phrygiens et tauroboles au IIe siècle
Charles DELATTRE (Lille), Mythographie et mystériographie. Fragments de discours dans et autour des mystères
Romain BRETHES (Paris), Romans grecs, romans à mystères ? Un état des lieux
Marie-Odile BOULNOIS (Paris), « Les mystères véritables » : Origène en confrontation dans le Contre Celse et les nouvelles Homélies sur les Psaumes
Thomas GALOPPIN (Toulouse), « Ô bienheureux myste de la magie sacrée ! » Mystères et teletai dans les papyrus « magiques » grecs
Florian AUDUREAU (Paris) : Rituel d’initiation ou « mystérisation » du discours : la fonction du μυσταγωγός dans la lettre de Néphotès (PGM IV, 154-285)
Philippe HOFFMANN (Paris) : En forme de conclusion

Bibliographie sélective
Index des sources
Index rerum
Les auteurs
Résumés des contributions

Lien

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503594590-1

Orphée et l’Orphisme dans l’Antiquité gréco-romaine

Luc Brisson, London: Routledge, 1995

Description

The figure of Orpheus has long exercised a potent influence on religious thought. Yet what we know directly about Orphism comes from a scatter of isolated and often very short fragments quoted in the works of Platonists of the Roman period, notably Proclus, Damascius and Olympiodorus. The author’s concern here is to establish the context in which these passages were cited, and to trace the development of the written tradition, from the texts which contain a critique of the beliefs of the Homeric era to those, whether newly composed or transformed, which show signs of adaptation to later religious and philosophical movements, among them Stoicism and Platonism. In sharp contrast to views held by others, it is argued that it is possible to map out a process of evolution, amongst other criteria by focusing on the role and place of Chronos in the Orphic theogony. The author also asks whether there really ever existed true Orphic sects with a cult with specific rites, and would conclude that the present evidence cannot be held to substantiate this.

(Text from the publisher)

Table of Contents

Avant-propos

Les théogonies Orphiques et le papyrus de Derveni: notes critiques

Usages et fonctions du secret dans le Pythagorisme ancien

La figure de Chronos dans la théogonie orphique et ses antécédents iraniens

Orphée et l’Orphisme à  l’époque impériale: témoignages et interprétations philosophiques, de Plutarque à  Jamblique

Proclus et l’Orphisme

Damascius et l’Orphisme

Le corps ’dionysiaque’: l’anthropogonie décrite dans le Commentaire sur le Phédon de Platon (1, par. 3-6), attribué à  Olympiodore est-elle orphique?

Addenda et corrigenda

Indexes.

Link

https://www.routledge.com/Orphee-et-lOrphisme-dans-lAntiquite-greco-romaine/Brisson/p/book/9780860784531

Anagôgé

Collection fondée par Alain-Philippe Segonds (†) et dirigée par Marwan Rashed.

La collection Anagôgê accueille des études de philosophie ancienne, ainsi que des études historiques, philosophiques, et littéraires sur l’Antiquité tardive.

(Texte des éditeurs) 

Lien

https://www.lesbelleslettres.com/collections/28-anagoge

Textes et Traditions

Collection dirigée par Marie-Odile Goulet-Cazé, Richard Goulet et Philippe Hoffmann.  
Collection ouverte à toutes les traditions textuelles antiques et médiévales et accueillant des travaux en philologie, philosophie, histoire des sciences et histoire des religions, menés dans l’esprit de l’exégèse la plus rigoureuse. Y sont présentés, traduits et commentés des textes en grec, en arabe, en latin, ainsi que des études les replaçant dans les traditions où ils s’insèrent.
(Texte des éditeurs)
Lien

BCNH

La Bibliothèque Copte de Nag Hammadi

Lancée en 1974 à l’Université Laval (Québec, Canada), l’édition de la Bibliothèque copte de Nag Hammadi (BCNH) est la seule initiative francophone d’envergure consacrée à ces manuscrits; son but est de produire de ces textes des éditions critiques accompagnées de traductions françaises et de commentaires explicatifs. Conservés au Musée copte du Vieux Caire, les manuscrits sont accessibles par le truchement d’une édition photographique patronnée par l’UNESCO et le service des antiquités de la République Arabe d’Égypte. Cette publication photographique, qui reproduit les feuillets de papyrus tels quels, rend les textes accessibles aux spécialistes et sert de base ensuite aux éditions critiques, qui reconstruisent dans la mesure du possible les lacunes des manuscrits, pour ensuite donner lieu à des traductions, à des analyses philologiques et à des commentaires explicatifs. C’est à cette entreprise d’édition critique, de traduction française et d’analyse, que s’attaquèrent à l’Université Laval en 1974 les regrettés Jacques É. Ménard et Hervé Gagné, entourés de jeunes chercheurs québécois et étrangers. Deux entreprises analogues avaient été lancées quelques années auparavant, l’une à Berlin par le Berliner Arbeitskreis für koptisch-gnostische Schriften, l’autre à l’Institute for Antiquity and Christianity de Claremont (CA). Le noyau de l’équipe lavalloise compte plusieurs chercheurs qui forment le coeur d’un réseau comptant plusieurs collaborateurs canadiens et étrangers. Près d’une trentaine de chercheurs québécois et étrangers auront contribué à l’entreprise lavalloise au moment de son achèvement. Fondée en 1977 par les professeurs Jacques É. Ménard de l’Université des Sciences humaines de Strasbourg, Hervé Gagné et Michel Roberge de l’Université Laval, la Bibliothèque copte de Nag Hammadi est placée maintenant sous la direction d’Eric Crégheur, en collaboration avec Wolf-Peter Funk, Louis Painchaud et Paul-Hubert Poirier. Le comité d’édition est formé en outre de Bernard Barc, Régine Charron, Jean-Pierre Mahé, Anne Pasquier et Michel Roberge. Elle comporte trois sections, une section « Textes », une section « Concordances » et une section « Études ». Elle fut éditée conjointement par les Presses de l’Université Laval (Québec) et les Éditions Peeters (Louvain-Paris) jusqu’aux volumes 38 de la série « Textes », 7 de la série « Concordance » et 9 de la série « Études ». Pour tous les volumes suivants, Peeters est le seul éditeur.

Parallèlement à l’achèvement de cette collection destinée aux savants, l’équipe a publié en 2007 dans la Bibliothèque de la Pléiade, chez Gallimard, une reprise intégrale de ces traductions, qui ont toutes été révisées, en un seul volume qui rend enfin ces textes accessibles à un public francophone plus large, à travers la collection la plus prestigieuse de l’édition française.

La langue de publication est le français, mais certaines parties de volumes de la section « Textes » ou même des volumes entiers dans la section «Études» sont en anglais. On peut se procurer les volumes de la BCNH en commandant directement par la poste ou par téléphone aux Presses de l’Université Laval. Pour l’Europe, la diffusion est assurée par les Éditions Peeters. Pour se procurer les titres postérieurs aux volumes 38 de la série « Textes », 7 de la série « Concordance » et 9 de la série « Études », veuillez vous adresser aux Éditions Peeters.

(Texte des éditeurs)

Lien

https://www.naghammadi.org/bcnh

Études augustiniennes (EAA)

La Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité (EAA), fondée en 1954 par F. Cayré et G. Folliet, riche de plus de 190 volumes, reflète les centres d’intérêt de l’Institut d’Études augustiniennes. Elle comprend des ouvrages d’érudition qui traitent prioritairement de saint Augustin, son œuvre et sa pensée, mais aussi, plus généralement, de la littérature chrétienne de l’Antiquité, de l’histoire de l’Antiquité tardive et de l’histoire des idées chrétiennes. Accompagnés d’un riche appareil de notes et d’index, fondés sur une connaissance approfondie de la bibliographie savante et sur les dernières découvertes de la recherche, les livres de la Collection constituent de solides monographies pour étudier l’Antiquité tardive sous ses différents aspects. Le fonds de la Collection comporte un nombre important d’ouvrages signés par de grands savants qui ont marqué la science française et internationale, comme René Braun, Pierre Courcelle, Pierre Hadot, Goulven Madec, Jean Pépin, etc. Sensible à l’évolution des modalités de la recherche contemporaine, la Collection publie également des ouvrages collectifs issus de rencontres scientifiques internationales. Les livres publiés dans la Collection sont, pour la grande majorité, écrits en français, mais la Collection n’exclut pas les études rédigées dans les langues de la communication scientifique internationale.

La Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, est dirigée par Frédéric Chapot, professeur à l’Université de Strasbourg, entouré d’un conseil scientifique comprenant Nicole Bériou (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, Paris), Marie-Odile Boulnois (École pratique des Hautes Études, Sciences religieuses), Anne-Isabelle Bouton-Touboulic (Université Charles de Gaulle – Lille 3), François Dolbeau (École pratique des Hautes Études, IVe section), Cédric Giraud (Université de Lorraine), Michel-Yves Perrin (École pratique des Hautes Études, Sciences religieuses), Pierre Petitmengin (École Normale Supérieure, Paris) et Vincent Zarini (Paris-Sorbonne, Paris IV).

Lien: http://www.etudes-augustiniennes.paris-sorbonne.fr/collection-des-etudes?lang=fr

Nag Hammadi and Manichaen Studies

Edited by Jason D. Beduhn, Dylan M. Burns, and Johannes van Oort

Formerly the Nag Hammadi Studies Series, which includes the complete Coptic Gnostic ‎Library, this series – a world leader in its field – publishes research monographs and tools on a ‎broad range of topics in the fields of Gnostic and Manichaean studies. Titles include ‎The Spiritual Seed (E. Thomassen), The Gospel of Judas in Context (M. Scopello), Nag ‎Hammadi Bibliography 1995-2006 (D.M. Scholer), New Light on Manichaeism (J. ‎D. BeDuhn), and Mani’s Pictures (Z. Gulácsi).‎

The series published an average of three volumes per year over the last 5 years.

(Text by the editors)

Link

https://brill.com/view/serial/NHMS?language=en

L’Année Philologique

Turnhout: Brepolis

Description

L’Année philologique, published by the Société Internationale de Bibliographie Classique, is a specialized bibliographic database of scholarly works relating to all aspects of Ancient Greek and Roman civilizations. The bibliography is published in print and online. The online database includes all volumes of the annual index, beginning with Volume I published in 1928.

(Text by the editors)

Link

http://www.brepols.net/Pages/BrowseBySeries.aspx?TreeSeries=APH-O

Baltimore: John Hopkins University Press

Description

Journal of Early Christian Studies focuses on the study of Christianity in the context of late ancient societies and religions from C.E. 100-700. The Journal publishes the best of traditional patristics scholarship while showcasing articles that call attention to newer methodologies and themes often absent from other patristic journals. Every issue features an extensive book review section. Journal of Early Christian Studies is the official publication of the North American Patristics Society (NAPS).

Editor : Stephen J. Shoemaker

(Text by the editors) 

The journal welcomes proposals for book reviews.

Link: https://www.press.jhu.edu/journals/journal-early-christian-studies

The Classical Review

Cambridge: Cambridge University Press
The Classical Review publishes informative reviews from leading scholars on new work covering the literatures and civilizations of ancient Greece and Rome. Publishing over 150 high quality reviews and 50 brief notes every year, The Classical Review is an indispensable reference tool, essential for keeping abreast with current classical scholarship.
The journal welcomes proposals for book reviews.
(Text by the editors)