Cover Did God Care?

Did God Care?

Providence, Dualism, and Will in Later Greek and Early Christian Philosophy

Series: Studies in Platonism, Neoplatonism, and the Platonic Tradition, Volume: 25
Auteur : Dylan M. Burns
Is God involved? Why do bad things happen to good people? What is up to us? These questions were explored in Mediterranean antiquity with reference to ‘providence’ (pronoia). In Did God Care? Dylan Burns offers the first comprehensive survey of providence in ancient philosophy that brings together the most important Greek, Latin, Coptic, and Syriac sources, from Plato to Plotinus and the Gnostics.
Burns demonstrates how the philosophical problems encompassed by providence transformed in the first centuries CE, yielding influential notions about divine care, evil, creation, omniscience, fate, and free will that remain with us today. These transformations were not independent developments of ‘Pagan philosophy’ and ‘Christian theology,’ but include fruits of mutually influential engagement between Hellenic and Christian philosophers.

Deux répertoires bibliographiques seront publiés prochainement dans le volume Plotin et les Gnostiques, Luciana Gabriela Soares Santoprete et Anna Van den Kerchove (ed.), Brepols, collection « BEHE ».

Le premier consacrés aux travaux concernant Plotin et le gnosticisme et le deuxième consacrés aux travaux concernant les néoplatoniciens après Plotin et le gnosticisme. Voici les titres respectifs de ces articles:

1. Soares Santoprete, Luciana Gabriela et Van den Kerchove, Anna, « La polémique antignostique chez Plotin : un répertoire bibliographique ».

2. Soares Santoprete, Luciana Gabriela et Van den Kerchove, Anna, « Les néoplatoniciens postérieurs à Plotin et le gnosticisme : un répertoire bibliographique ».

 

Les articles et ouvrages de Jean-Daniel Dubois sont disponibles dans :

Van den Kerchove, A. – Soares Santoprete, Luciana Gabriela, « Bibliographie de Jean-Daniel Dubois », avec Anna van den Kerchove, dans Gnose et Manichéisme. Entre les oasis d’Egypte et la Route de la Soie. Hommage à Jean-Daniel Dubois. Anna van den Kerchove et Luciana Gabriela Soares Santoprete (éd.), Turnhout, Brepols, BEHE 176, 2017, p. 19-32.

Accéder ici

The Rise of Christian Theology and the End of Ancient Metaphysics. Patristic Philosophy from the Cappadocian Fathers to John of Damascus

Published: 30 July 2020

It has rarely been recognized that the Christian writers of the first millennium pursued an ambitious and exciting philosophical project alongside their engagement in the doctrinal controversies of their age. The Rise of Christian Theology and the End of Ancient Metaphysics offers, for the first time, a full analysis of this Patristic philosophy. It shows how it took its distinctive shape in the late fourth century and gives an account of its subsequent development until the time of John of Damascus.

The book falls into three main parts. The first starts with an analysis of the philosophical project underlying the teaching of the Cappadocian fathers, Basil of Caesarea, Gregory of Nyssa and Gregory of Nazianzus. This philosophy, arguably the first distinctively Christian theory of being, soon became near-universally shared in Eastern Christianity. Just a few decades after the Cappadocians, all sides in the early Christological controversy took its fundamental tenets for granted. Its application to the Christological problem thus appeared inevitable. Yet it created substantial conceptual problems.

Parts two and three describe in detail how these problems led to a series of increasingly radical modifications of the Cappadocian philosophy. In part two, Zachhuber explores the miaphysite opponents of the Council of Chalcedon, while in part three he discusses the defenders of the Council from the early sixth to the eighth century. Through this overview, the book reveals this period as one of remarkable philosophical creativity, fecundity, and innovation.

 

Introduction

Part I: The Rise of the Classical Theory

The Cappadocians and their Christian Philosophy

The Rise of the Classical Theory and the Challenge of Christology

Part II: The case against Chalcedon

Severus of Antioch: A conservative revolutionary

John Philoponus: Energetic revision of the classical theory

Damian of Alexandria and Peter of Callinicus: Miaphysite antitritheism

Part III: Chalcedonian Transformations of the Cappadocian Theory

Laying the Foundations: John the Grammarian and Leontius of Byzantium

From the Council of Constantinople to the Monenergist Controversy

The Climax of Chalcedonian Philosophy

Conclusion: Patristic Philosophy and its Nachleben

 https://global.oup.com/academic/product/the-rise-of-christian-theology-and-the-end-of-ancient-metaphysics-9780198859956?cc=us&lang=en&

 (Publisher’s Text)

Christian Teachers in Second-Century Rome

Publication Date: 29 Jun 2020

Essays in Christian Teachers in Second-Century Rome situate Christian teachers in the social and intellectual context of the Roman urban environment. The teaching and textual work of well-known figures such as Marcion, Justin, Valentinus, and Tatian are discussed, as well as lesser-known and appreciated figures such as Theodotus the Cobbler. Authors probe material and visual evidence on teachers and teaching activity, adopting different theoretical perspectives that go beyond the traditional “church – school” dichotomy: comparative looks at physicians, philosophers and other textual experts; at synagogues, shops and other sites where students gathered around religious entrepreneurs. Taken as a whole, the volume makes a strong case for the sheer diversity of Christian teaching activity in second-century Rome.

https://brill.com/view/title/56864

(Publisher’s text)

La philosophie des non-philosophes dans l’Empire romain (Ier-IIIe siècles), sous la direction de Sophie Aubert-Baillot, Charles Guérin et Sébastien Morlet, Paris, Éditions de Boccard, Orient & Méditerranée 32, 2019, 352 p.

Loin d’être l’apanage d’un cercle fermé de professionnels, la philosophie, à l’époque romaine, irrigue des textes de tous genres (rhétoriques, historiques, poétiques, dramatiques…) sous forme de réminiscences, d’allusions, de citations, de déformations et de réécritures. C’est la centralité de la philosophie dans la vie lettrée qui est examinée dans ce livre, du début de l’époque impériale à l’aube de l’Antiquité tardive, tant dans le monde romain que dans le monde grec. Quels sont les auteurs qui, sans pour autant se définir comme les disciples d’une école ou comme des professeurs de philosophie, utilisent cette dernière ? Selon quelles modalités, pour quelles raisons, face à quel public le font-ils ? Font-ils usage d’une philosophie approximative en se contentant de recycler de simples topiques, ou développent-ils une réflexion approfondie et originale, témoignant d’une lecture précise des textes philosophiques ? En quoi consiste la philosophie de ces « non-philosophe », et quelle place cette appréhension élargie de la philosophie tient-elle dans la pensée et l’imaginaire à l’époque de l’Empire romain ?

(Texte rédigé par les éditeurs du volume)

Table des matières

  • Avant-propos par S. Aubert-Baillot, Ch. Guérin et S. Morlet (7)
  • A. Balbo, Les composantes philosophiques des Excerpta de Calpurnius Flaccus (13)
  • N. Lévi, Ovide et la notion philosophique de lois de la nature (31)
  • C. Lévy, Philosophie et témoignage chez Philon d’Alexandrie : la question du corps (51)
  • Fl. Barrière, L’ombre de Sénèque : Lucain entre philosophie et poésie de la nature (67)
  • Chr. Viano, Quintilien et l’histoire de la philosophie : la réappropriation et les quaestiones philosopho conuenientes (83)
  • M. Lucciano, La métaphore de la cire : réutilisation d’un motif platonicien (Théétète, 191-195) à Rome (97)
  • E. Malaspina, Euphratès, Artémidore et ceux qui sapientiae studium habitu corporis praeferunt (Ep., I, 22, 6 : la place de la philosophie dans le culture de Pline (121)
  • M. Bonazzi, Lucien et le scepticisme de son époque (157)
  • P. Chiron, Les sources philosophiques du prologue d’Alexandros au De figuris (p. 9-14 Spengel III) (175)
  • J. Komorowska, Fate, Knowledge, and Demonic Protection : Philosophy and the Astrological Work of Vettius Valens of Antioch (189)
  • E. Ramsey, Apuleius Philosophus Platonicus ? Apuleius’ Self-Presentation in the Apologia (203)
  • A. Garcea, Nec ignara philosophiae : Imperial Logic and Grammar in the Light of Gellius’ Noctes Atticae (219)
  • A. Bastit, Irénée philosophe ? L’arrière-plan philosophique grec de l’œuvre d’un polémiste et théologien chrétien (237)
  • Fr. Chapot, Dialogue d’un chrétien avec la philosophie, du Du bon usage de la proximité. Remarques sur le prologue du De anima de Tertullien (271)
  • S. Van der Meeren, Μάλα σωκρατικῶϛ : formes, fonctions et représentations du « discours » philosophique chez Origène, d’après le Discours de remerciement (287)
  • Index (305)

 

Voici le rapport sur les 6 fiches insérées de l’ouvrage de P. Hadot, Plotin, Traité 50 (III, 5). Introduction, traduction, commentaires et notes. Paris : Cerf, 1990.

Numéros de fiches par Ennéade : Ennéade III : 6
Numéros de fiches par Traité : Traité 50 (III, 5) : 6

Consultez le contenu détaillé des fiches en faisant une recherche par Auteur moderne – Hadot, P. – dans http://philognose.org/?page_id=300

Nous tenons à signaler que nous avons fait des fiches sur les commentaires de l’auteur moderne, dans ce cas P. Hadot, et non pas sur les remarques de Plotin lui-même.

 

Voici le rapport sur le 1 fiche insérée de l’ouvrage de A. Pigler, Plotin, Traité 54 (I, 7). Introduction, traduction, commentaires et notes. Paris : Cerf, 2004

 

Numéros de fiches par Ennéade :  Ennéade I : 1
Numéros de fiches par Traité : Traité 54 (I, 7) : 1

 

Consultez le contenu détaillé des fiches en faisant une recherche par Auteur moderne – Pigler, A. – dans http://philognose.org/?page_id=300

Nous tenons à signaler que nous avons fait des fiches sur les commentaires de l’auteur moderne, dans ce cas A. Pigler, et non pas sur les remarques de Plotin lui-même.

 

Voici le rapport sur les 4 fiches insérées de l’ouvrage de M. Chappuis, Plotin, Traité 3 (III, 1), introduction, traduction, commentaire et notes, Paris, Cerf, 2006.

Numéros de fiches par EnnéadeEnnéade III : 4

Numéros de fiches par traité Traité 3 (III, 1) : 4

Consultez le contenu détaillé des fiches en faisant une recherche par Auteur moderne – Chappuis, M. – dans http://philognose.org/?page_id=300

Nous tenons à signaler que nous avons fait des fiches sur les commentaires des auteurs modernes, dans ce cas M. Chappuis et non pas sur les remarques de Plotin lui-même.

 

Voici le rapport sur les 3 fiches insérées de l’ouvrage de J.-M. Narbonne, Plotin., Les deux matières (Ennéade II, 4 [12]), introd., trad., comm. et notes J.-M. Narbonne, Paris: Vrin, 1993

 

Numéros de fiches par Ennéade : Ennéade II : 3
Numéros de fiches par Traité : Traité 12 (II, 4) : 3

 

Consultez le contenu détaillé des fiches en faisant une recherche par Auteur moderne – Narbonne, J.-M. – dans http://philognose.org/?page_id=300

Nous tenons à signaler que nous avons fait des fiches sur les commentaires de l’auteur moderne, dans ce cas J.-M. Narbonne, et non pas sur les remarques de Plotin lui-même.