Philosophy and ancient history: events organised by OIKOS, the Dutch research school for classics, and the research agenda ‘Anchoring Innovation’.

 Conference

Wednesday, December 4th, Utrecht

Matthias Haake (Universität Münster): Philosophy and Philosophising in the Ancient Mediterranean World. Towards a Cultural History of Philosophy between Innovation and Tradition (6th century BCE – 7th century CE)

Venue: Universiteit Utrecht, Janskerkhof 13, 0.06 (Department of Philosophy Religious Studies), 13.00-14.00h

 

Workshop: Intellectual life in late antiquity

Monday, December 9thNijmegen 13.00-13.45h

Jeroen Wijnendaele (Ghent University): Emperors, Officials, and the Grim Reaper – Can we measure ‘the Fall’ of the western Roman empire?

response by Daniëlle Slootjes

 13.45-14.30h

Arthur Oosthout (KU Leuven): Mereological or Metaphysical? Navigating the various interpretations of Proclus El. Theol. 67-69

response by Marije Martijn

 Break

 14.45-15.30h

Thibaut Lejeune (KU Leuven): Assimilation to God: living the ascetic life in late Neoplatonism

response by Albert Joosse                                                              

Break

 16.00-17.00h KEY-NOTE:

Edward Watts (UC San Diego): Hypatia in the Age of Justinian

 

Venue: Radboud University Nijmegen, SP A 00.09 (Spinoza building, RU campus)

Revue de l’histoire des religions

Rencontre autour du livre de

Michel-Yves Perrin

Civitas confusionis

De la participation des fidèles aux controverses doctrinales dans l’Antiquité tardive (début du iiie siècle – c. 430)

 (Paris, Nuvis, 2017)

 

Avec des interventions de Sylvain Destephen, Warren Pezé, Bénédicte Sère, et la participation de l’auteur

Civitas confusionis est une étude neuve qui examine la question du rôle des laïcs dans les débats dogmatiques du christianisme grec et latin du iiieau ve siècle. Le rôle des laïcs dans la vie de l’Église ancienne avait jusque-là été étudié sous ses aspects sociaux, édilitaires ou prosopographiques, mais cette fois l’auteur étend l’enquête au domaine de la doctrine, de sa formation et de sa réception parmi les auditeurs.

Le lundi 25 novembre 2019

17h30-19h

 

Collège de France

Salle 1

11 place Marcelin Berthelot, 75005 Paris

Entrée libre

7th Biennial Conference of ESSWE

 

Anniversary Volume: « Hermes Explains: Thirty Questions about Western Esotericism »

ESSWE7 conference marks the 20th anniversary of the centre for History of Hermetic Philosophy and Related Currents (HHP). On this occasion, an anthology is being published with contributions from thirty experts from the field of Esotericism. Each article addresses questions about thirty basic issues raised in the subjects studied within this field. The volume is jointly edited by Wouter J. Hanegraaff, Peter Forshaw, and Marco Pasi and it is published from Amsterdam University Press. This book will be officially launched during the Reception ceremony of the ESSWE7 conference (2 July, 19:30-21:30). All the conference participants will be given a free copy of the book.

Procession et ascension de l’Âme universelle selon Qâzî Sa’îd Qummî, philosophe iranien et commentateur du « Plotin arabe » (m. 1695).

Conférence de M. Christian Jambet, lundi 6 mai 15h-16h (séminaire platonicien et néoplatonicien), département de physique de l’ENS, 24 rue Lhomond salle 357/359: Procession et ascension de l’Âme universelle selon Qâzî Sa’îd Qummî, philosophe iranien et commentateur du « Plotin arabe » (m. 1695). 

Mme Eftychia Stavrianopoulou, professeure d’histoire ancienne à l’université de Heidelberg (Allemagne), invitée sur la proposition de la professeure Vinciane Pirenne-Delforge, donnera une série de conférences sur le sujet suivant :

 

AGIR ET SUBIR : FEMMES ET FAMILLES FACE AUX MUTATIONS DE L’ÉPOQUE HELLÉNISTIQUE

 

  1. Histoire de la famille et histoire des femmes : deux histoires différentes ou complémentaires ?
  2. Dans les familles : pratiques traditionnelles et nouveaux enjeux
  3. Dans la sphère publique : stratégies familiales en représentation et transformations sociales
  4. Discours et normes : la construction de la famille-idéale et de la femme-idéale

 

Ces conférences auront lieu au Collège de France (11, place Marcelin-Berthelot, Paris 5e), les jeudis 9, 16 et 23 mai 2019, à 18 heures en salle 5, et le mardi 21 mai à 18 heures dans l’amphithéâtre Guillaume Budé

Une Antiquité-monde? Pour une histoire polycentrée de l’Antiquité greco-romaine

 

Mardi 2 avril

18 heures

Au lieu unique, à Nantes

Dans le cadre du cycle de conférences IEAoLU

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

À l’image des études postcoloniales, exemples de nouvelles instrumentalisations, l’Antiquité gréco-romaine a, elle aussi, en son temps, été instrumentalisée pour écrire le grand récit de l’histoire occidentale. Tout comme les grands empires qui ont légitimé leur domination par l’exemple grec ou romain, les nationalismes européens contemporains et les états décolonisés s’inventent aujourd’hui des ancêtres préromains qui auraient résisté.

Florence Dupont est professeur émérite à l’Université Paris-Diderot et directrice de programme au Collège International de philosophie. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages sur l’antiquité grecque et latine, tant en matière de théâtre que de littérature.

Les mardis de l’IEAoLU sont un cycle de conférences organisé dans le cadre du partenariat de l’IEA avec le lieu unique, chaque deuxième mardi du mois (à 18 heures) et ouvert au public (entrée libre). L’intervenant invité présente un sujet et un chercheur résident de l’IEA donne un éclairage complémentaire (en tant que « discutant »). La discussion s’engage ensuite avec le public. Chaque conférence traite, en français, d’un grand sujet de société et d’actualité ayant une forte dimension internationale.

Les conférences sont filmées et retransmises sur notre site, www.iea-nantes.fr, ainsi que sur notre compte YouTube.

(Text by the organizers)

Call for Papers:

Workshop ‚Philosophie und Religion‘ – Gesellschaft für antike Philosophie

Plotin, Enn. II 9 [33]
Freiburg, den 21./22.06.2019

Der Arbeitskreis ‚Philosophie und Religion‘ der GanPh unter der Leitung von JProf. Dr. Angela Ulacco (Universität Freiburg), Dr. Diego De Brasi (Universität Marburg) sowie PD Dr. Marko J. Fuchs (Universität Bamberg) bietet v.a. NachwuchswissenschaftlerInnen ein Forum, um sich mit dem Verhältnis und wechselseitigen Einfluss von Philosophie, Theologie und Religion in der Antike auseinanderzusetzen und sich damit mit einem Forschungsgebiet zu beschäftigen, das zentral für ein historisch und systematisch angemessenes Verständnis zahlreicher philosophischer Positionen dieser Epoche ist. Das Hauptziel des AK besteht demnach darin, sich denjenigen Texten zu widmen, die das Verhältnis von Religion, Theologie und Philosophie in der Antike – sei es von der klassischen Philosophie und traditionellen griechischen/römischen Kulten, sei es von der hellenistischen Philosophie und ägyptischen Kulten bzw. Judentum, sei es von der kaiserzeitlichen und spätantiken Philosophie und Gnosis, Hermetismus, Orakelliteratur sowie Christentum – beleuchten, und diese Texte historisch und systematisch zu interpretieren und zu kommentieren.

Thema des zweiten Treffens des Arbeitskreises ist Plotins Enn. II 9 [33], Gegen die Gnostiker, oder Gegen die welche sagen, der Weltbildner sei schlecht und die Welt sei schlecht.

In einer Linie mit dem Profil und den Zielen des Arbeitskreises soll in diesem Treffen eine kooperative Arbeitsatmosphäre angestrebt werden, in
der das ausgewählte Werk kommentiert wird. Dabei wird jeder Teilnehmer eine Sektion des Werkes historisch und systematisch einleiten und die Übersetzung bzw. kommentierende Lektüre und anschließende Diskussion moderieren.

Das zweite Treffen des Arbeitskreises findet in Freiburg vom 21.-22.06.2019 statt. Key Note Speaker wird Dominic O’Meara sein. Wir möchten überdies fünf NachwuchswissenschaftlerInnen die Möglichkeit bieten, an dieser Tagung teilzunehmen. Anfallende Kosten können teilweise übernommen werden.

Es dürfen bis zu drei Präferenzen (in einen Wunschrang von 1 bis 3) für entsprechende Sektionen des Werkes vorgeschlagen werden, die im Rahmen des Treffens kommentiert werden sollen. Die Veranstalter werden anschließend eine Sektion pro Teilnehmer zuordnen.

Bitte schicken Sie bis zum 15.03.2019 ein Abstract von max. 500 Wörtern sowie eine kurzes CV an

angela.ulacco@philosophie.uni-freiburg.de,
diego.debrasi@uni-marburg.de und marko.fuchs@uni-bamberg.de.

Radboud University

Faculty of Philosophy, Theology and Religious Studies

International Conference

 

Plato and Contemporary Political Thought 

From Nietzsche to Badiou

Nijmegen

30 & 31 January 2019

 

The aim of this international conference is to explore and discuss Plato’s multifarious impact on contemporary political thought. Plato’s influence on twentieth- and twenty-first-century political philosophy can hardly be overestimated. It is fascinating to notice the very broad range of highly diverse, and sometimes even opposite, interpretations that characterize the reception of Platonic political philosophy in contemporary thought. Virtually all the major modern and contemporary political thinkers (such as Agamben, Arendt, Badiou, Cavarero, Derrida, Foucault, Nietzsche, Nussbaum, Patočka, Popper, Stiegler, Strauss, Weil, just to name a few examples) have been engaged in a profound conversation with Plato. Far from being a mere erudite or historical exercise, this deep and enduring interest in Plato provides clear evidence that he remains a crucial reference point and a source of inspiration for all those who want to rethink the political.

(Text by the organizers)

 

Programme:

30 January 2019

Room: Erasmus Building, E15.39-41
10:15-10:30 Opening
10:30-12:00 Jussi Backman (Jyväskylä, Finland)
Politics of the Idea: (Anti-)Platonic Politics in Arendt and Badiou

Room: Erasmus Building, E15.39-41
14:00-15:00 Federico Stella (Roma, Italy)
Leo Strauss’ Medieval Understanding of Plato
15:00-16:00 Marina Marren (Cairo, Egypt)
The Enemy Within: Schmitt’s Key Ideas as Failures of Plato’s “Statesman”

31 January 2019

Room:Grotius Building, GR1.112
10:30-11:30 Gert-Jan van der Heiden (Nijmegen, the Netherlands)
Politics of Exile: Present-day Readings of the Myth of Er
11:30-12:30 Cristina Basili (Barcelona, Spain)
Leo Strauss and the Problem of Irony in Plato’s “Republic”

Room: Erasmus Building, E.1.17
14:00-15:30 Mauro Bonazzi (Utrecht, the Netherlands)
From Wilamowitz to Nazism: The Invention of Plato’s Political Philosophy

Registration is required. Send an email to: a.cimino@ftr.ru.nl

Webpage: http://www.ru.nl/ptrs/chps/

Le laboratoire IHRIM (CNRS 5317) organise le 1er février 2019 à l’université Jean Monnet de Saint-Étienne la première séance du séminaire

Indexer les corpus numériques.

En effet, la constitution d’index est un véritable enjeu scientifique et technique, pour lequel il existe encore peu de documentation. Les index relèvent, avec l’annotation, de l’exploitation scientifique des textes édités : ils sont des outils de navigation dans le corpus et participent à sa compréhension en identifiant les personnes, les lieux et les œuvres mentionnés, ainsi que les matières traitées. L’exploitation de ces données aide par exemple à visualiser des réseaux de relations. Les référentiels et les notices d’autorités permettent d’uniformiser et de consolider les index grâce à l’emploi d’un vocabulaire contrôlé et de formes normalisées. Ils apportent des solutions au traitement des variantes des patronymes, des toponymes et des titres d’ouvrages. Dans la perspective du Linked Open Data, l’alignement sur des référentiels aide à enrichir les données d’un projet en les complétant avec d’autres ressources et bases de données (data.bnf.fr, IdREF, VIAF, ISNI). Le séminaire, fondé sur le partage d’expériences d’ingénieurs et de chercheurs impliqués dans l’édition de corpus numériques, vise à définir les bonnes pratiques utiles à l’établissement d’index, pour identifier et documenter de manière univoque une notion ou une entité nommée.

(Text by the organizers)

 

Le séminaire est ouvert à tous, sur inscription à cette adresse : ihrim-seminaire-index@univ-st-etienne.fr

Ce événement a reçu le soutien du Consortium Cahier et de la MSH Lyon-Saint-Etienne.