École Pratique des Hautes Études

Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne

Description et organisation

Nous accueillerons Annick Jaulin, Professeur émérite de philosophie. Elle viendra nous parler de son livre :

« Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne », Peeters, 2017

Elle nous présentera le projet du site internet : Didaskalos.

(Texte des organisateurs)

Lien

https://www.vrin.fr/livre/9789042935204/alexandre-daphrodise-et-la-metaphysique-aristotelicienne

Alexandre d’Aphrodise

Commentaire à la Métaphysique d’Aristote

Alexandre d’Aphrodise, Paris : Vrin, 2021

Description

Nous sommes heureux d’annoncer la parution de Alexandre d’Aphrodise, Commentaire à la Métaphysique d’Aristote. Livres Petit Alpha et Beta, introduction, traduction et notes par Laurent Lavaud et Gweltaz Guyomarc’h, Paris, Vrin, Bibliothèque des Textes Philosophiques, 2021. Parmi les commentateurs d’Aristote, Alexandre d’Aphrodise (IIe-IIIe siècles) est, depuis l’Antiquité, tenu pour « l’Exégète par excellence ». Titulaire de la chaire impériale de philosophie péripatéticienne à Athènes, il a rédigé nombre de commentaires aux œuvres d’Aristote. Son commentaire à la Métaphysique a servi à la fois de modèle et de source à la tradition ultérieure, des Néoplatoniciens grecs à la pensée médiévale byzantine, arabe et latine. Le livre Petit alpha de la Métaphysique lui donne l’occasion de revenir sur le projet général de la « sagesse » ou « philosophie première », qui guide l’ouvrage en son entier. Aux interprètes antérieurs, qui ont douté de l’authenticité et de l’appartenance du livre au traité, Alexandre répond qu’il ne peut être que l’œuvre d’Aristote. En organisant en un système déterminé les intuitions éparses de Petit Alpha, Alexandre transforme durablement la figure de la métaphysique aristotélicienne. Le livre Beta est, quant à lui, connu comme le livre des « apories », ces difficultés qui se posent à tout métaphysicien. Le livre constitue à ce titre, du point de vue d’Alexandre, le vrai commencement de la Métaphysique. Alexandre voit dans ces apories un moment proprement exploratoire, formant, de ce fait, autant de manières de mettre le métaphysicien en quête de la vérité. La traduction ici présentée est la première donnée en français de l’un des grands Commentaires lemmatiques qui ont fait la réputation d’Alexandre. Elle repose sur un texte grec révisé en profondeur.

Introduction, traduction et notes par L. Lavaud (petit Alpha) et G. Guyomarc’h (Beta).

(Texte de la maison d’édition)

Lien

http://www.vrin.fr/book.php?code=9782711628902&fbclid=IwAR1T6ct9VHBbVRyZVGaASuXQPcO-Xk9efSh15ZRSnUk1n8ZNPJMOYn4p4EE

 

École Pratique des Hautes Études

Didaskalos

Description et organisation

Le projet Didaskalos « Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne. Contextes, Enjeux, Réception » a été sélectionné en 2013 par l’ANR en tant que Programme blanc national. Il porte sur le Commentaire à la Métaphysique d’Alexandre d’Aphrodise, sur son herméneutique et, plus généralement, sur la philosophie de son époque (IIème s.-IIIème s. ap. J.-C.). Il a pour objectifs : de publier la première traduction en français des cinq livres conservés du Commentaire à la Métaphysique d’Alexandre d’Aphrodise, de mettre à la disposition des chercheurs des outils numériques permettant d’étudier l’herméneutique alexandrinienne et le vocabulaire philosophique des IIème s. et IIIème s., de fédérer et promouvoir les recherches portant sur Alexandre, son époque et sa réception. Le projet s’intitule « Didaskalos » en référence à la fonction qu’occupe Alexandre à la fin du IIème s. de notre ère : professeur, détenteur de la chaire impériale de philosophie aristotélicienne d’Athènes.

(Texte des organisateurs)

Lien

https://didaskalos.hypotheses.org/le-projet