Normandie-Caen et Université Caen Normandie

Séminaire de l’équipe Identité Subjectivité 2022-2023

La Terre

Description et organisation

L’équipe d’accueil Identité et Subjectivité (EA 21/29) est dirigée par Gilles OLIVO (Directeur) et par Anne DEVARIEUX (Directrice-Ajointe) et est rattachée à l’Ecole Doctorale Histoire Mémoire Patrimoine Langage (HMPL-ED 558) de l’Université de Caen Normandie (Unicaen) et des universités de Rouen et du Havre. Son thème directeur est la métaphysique en recherche à partir de la corrélation entre identité et subjectivité dans sa dimension historique et spéculative. Il s’agit de constituer une histoire des concepts fondamentaux de la métaphysique afin de dégager les apories, les problématiques possibles et les enjeux contemporains. Le projet de recherche depuis plusieurs années est donc celui d’une réflexion sur l’histoire même de la métaphysique et sur la possibilité de dégager de cette histoire des constantes sous la forme d’une théorie des catégories ou des modes d’être.

L’équipe Identité et Subjectivité se propose donc aussi d’effectuer une lecture phénoménologique des grands concepts de la métaphysique dans leur histoire : elle a déjà ainsi étudié dans ses grands colloques et ses séminaires de recherche les concepts d’existence, de néant, de causalité, de personne, de témoignage, de relation, et elle se propose dans les années qui viennent d’étudier celui de fondement et celui de temps. Sans imposer une téléologie brutale, cette lecture permet de montrer en quoi l’élucidation d’un phénomène et l’enquête historique se conditionnent l’une l’autre : sans élucidation du phénomène, pas d’histoire philosophique, mais sans enquête historique, notamment en philosophie médiévale, pas d’accès au phénomène.

Ce thème directeur se décompose en plusieurs axes :

  1. Mutations. Les mutations de la question de l’identité: de la substance à la subjectivité.
  2. Les enjeux politiques. Les enjeux politiques de la question de l’identité: généalogie du sujet de droit.
  3. Phénoménologie, ontologie et éthique. Personne, sujet et existence.
  4. Ontologie. L’histoire moderne de l’ontologie.
  5. Anthropologie et philosophie sociale. Théorie sociologique et philosophie sociale allemande.
  6. Philosophie française. Identité et philosophie de la vie.
  7. Esthétique. Formalisme et subjectivité.
  8. Philosophie Russe. Réception du positivisme en Russie, Néoplatonisme à l’Age d’argent.

L’équipe Identité et Subjectivité veut également mettre à disposition de l’ensemble des chercheurs des outils de travail indispensable. Elle assure donc la diffusion et le développement de la Bibliothèque de philosophie politique et juridique. Tout un programme de rééditions et de nouvelles publications est en œuvre. En outre le projet Corpus Descartes est piloté par l’équipe Identité et Subjectivité et vise à réaliser une édition exhaustive et scientifique en ligne des œuvres et de la correspondance de Descartes. Ce travail proposera un apparat critique et des outils d’exploration du corpus. Enfin il y aura des études et des notes techniques.

Programme

Mercredi 12 Octobre 2022 – Salle des Actes – 14h: Autochtonies

Christine DUMAS REUNGOAT : La Terra dans les récits cosmogoniques et anthropogoniques (mythologies grecque et mésopotamienne)

Jean Baptiste BONNARD : Athènes et Thèbes, deux paradigmes politiques d’autochtonie

Mercredi 11 Janvier – AMPHI MRSH – 14h: Terre Lasse, Terre Adamantine

Jérôme LAURENT : Vieillesse et fatigue de la Terre selon Lucrèce: le désenchantement de Cybèle

Luciana GABRIELA SOARES SANTOPRETE : La « Terre nouvelle » selon les textes gnostiques

Mercredi 8 Février – AMPHI MRSH – 11h

Laurent CLAUZADE : La terre chez Auguste Comte: astronomie, biopolitique et religion

Catherine LARRÈRE : Habiter la terre

Danouta LIBERSKI BAGNOUD : L’oubli du souci de la Terre. Une leçon africaine sur l’habiter

Mercredi 8 Mars – Salle des Actes – 11h

Ferhat TAYLAN : Repenser les limites de la terre. Malthusianisme et environnementalisme

Paul GUILBERT : Droit de la terre et liberté humaine. L’émergence d’un droit naturel écocentrique

Pierre DARDOT : Qu’est-ce que la terre pour les communs?

Mercredi 5 Avril – AMPHI MRSH – 11h

Bruce BEGOUT : Qu’est-ce que l’écophénoménologie? À quelles conditions est possible la relation de la phénoménologie avec l’écologie philosophique?

Gerald HESS : La communauté-Terre : esquisse pour une conception écologique de la communauté humaine

Frédéric KECK : Pandémies et réservoirs animaux

Contact

anne.devarieux-lascoux@unicaen.fr

Lien

https://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/identite-subjectivite

Plotino

Aldo Magris, Brescia: Scholé, 2022

Descrizione

Un’analisi del pensiero di Plotino, partendo dall’ambiente storico-religioso e filosofico nel quale visse, alla luce del rapporto con il platonismo e con lo gnosticismo. Con talento speculativo, Plotino riflette sul sistema dell’Assoluto – in cui la derivazione dal principio, l’Uno, va intesa come una generazione di immagini –, sull’essere umano, la libertà, il destino e la religiosità. Un’esposizione complessiva della filosofia di uno dei più importanti pensatori dell’antichità, che fa luce anche sulle sue somiglianze con la tradizione indiana e la sua persistenza nel pensiero occidentale.

Aldo Magris è professore di Filosofia teoretica all’Università di Trieste. Tra le sue pubblicazioni nel catalogo Morcelliana: La logica del pensiero gnostico (2012 2ed.); Destino, provvidenza, predestinazione. Dal mondo antico al cristianesimo (20162); Itinerari della filosofia e delle religioni (2 voll., 2017); Le invenzioni di Dio (2019). Ha inoltre curato i volumi: Trattati antichi sul destino (2009); Confutazione di tutte le eresie di Ippolito (20162).

Sommario

INTRODUZIONE

Premessa, 7

LA TRADIZIONE PLATONICA, 9

L’AMBIENTE RELIGIOSO, 40

CAPITOLO I LA VITA

CAPITOLO II LE OPERE

CAPITOLO III IL PENSIERO FILOSOFICO

IL SISTEMA DELL’ASSOLUTO, 115

ALLA RICERCA DEL SOGGETTO UMANO, 147

LIBERTÀ E DESTINO, 171

LA RELIGIOSITÀ PLOTINIANA, 198

CAPITOLO IV LA CRITICA

CAPITOLO V NOTA BIBLIOGRAFICA

Link

https://www.morcelliana.net/profili-filosofia/4455-magris-plotino-9788828404323.html

LEM/ EPHE

Les Platonismes de l’Antiquité Tardive

Avril 2023

Description et organisation

Vendredi 14 avril 2023, 16h-18h15, via Zoom.

La vie intellectuelle de la fin de l’Antiquité est caractérisée par un fort intérêt porté aux « principes » (archai) : principes de la réalité, principes du monde, principes de la connaissance. Quelle que soit la façon dont on regroupe les intellectuels de la fin de l’Antiquité – polythéistes ou chrétiens, philosophes ou théologiens −, tous parlent, explicitement ou implicitement, des principes. Certains cherchent même activement à déterminer ce que sont les principes (par ex., Origène, Plotin, Porphyre, Damascius, les gnostiques, les Hermétistes, les théurgistes). Cette recherche est pour eux capitale, afin d’établir la manière dont la réalité est structurée, de réfléchir à la place des êtres humains dans le monde et aux puissances qui affectent leur vie, de penser dans quelle mesure nous sommes libres, comment nous pouvons atteindre la connaissance, ainsi qu’obtenir le bonheur ou le salut. La recherche des principes (métaphysiques ou théologiques) est ainsi un thème important en lui-même et pour la formation éthique. Le Programme des rencontres 2022-2023 du projet de recherche Les Platonismes de l’Antiquité tardive propose d’explorer cette thématique des « principes » (archai) dans le monde intellectuel de la fin de l’Antiquité. Il examinera différentes questions, telles que : comment les principes disent la réalité, comment ils expliquent les relations entre les mondes divin et humain et dans quelle mesure le bonheur et le salut sont possibles pour les humains étant donné la structure de la réalité.

Programme

Middle Platonic Theories of Principles and the Valentinian Grande Notice in Irenaeus of Lyon

Christoph Markschies (Humboldt-Universität zu Berlin – Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften) :

In Irenaeus’ Adversus Haereses an extoteric sketch of a group of so called “Valentinian Gnostics” is preserved, probably not written by Ptolemy, a freelanced Christian teacher in Rome, but by one or some of his pupils. This sketch contains a theory of principles (in the form of a myth which one can compare to myths in Platonic texts. After having discussed the question which esoteric theory of principles is behind the esoteric myth we will discuss the question how this “Valentinian” theory of principles is related to contemporary Middle Platonic theories. We will observe a certain tendency of these Christians to demonstrate their independence and at the same time an interest to recognized by Platonists as part of a contemporary dialogue on principals.

Harmonics, Theurgy and Syncretism in the De Nuptiis Philologiae et Mercurii of Martianus Capella

Jay Bregman (University of Maine) 

In his Neoplatonic allegory of the ascent of the human soul to the noetic realm, The Marriage of Philology and Mercury, Martianus Capella follows the polyvalent allegorical principles of Porphyry and the Theurgic Neoplatonists for whom gods and myths, disturbing on the surface, esoterically represent noetic forms and processes. Mercury and Philology symbolize the divine and human intellect and their marriage. Martianus uniquely applies Greek harmonic principles and intervals to the steps of Philology’s ascent through the spheres. The “natural music” in the
grove of Apollo suggests the theurgic presence of the god. Harmony’s discourse on Greek music covers the modes and categories of Greek music. Martianus allegorical principles accord with the emperor Julian’s theology. His use of musical principles displays his grasp of theurgic and harmonic principles.

Contact

Projet pluriannuel de recherches dirigé par Luciana Soares Santoprete, Anna Van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur et Dylan Burns.

The zoom link for each conference will be sent the week before to all those who have already registered last year. For those who are not yet in our mailing list, to receive the zoom link of the conferences, please send a message to sympa@services.cnrs.fr from the address you want to subscribe to the list. In the subject line of your message, type in: subscribe lesplatonismes. Leave the message body blank. You will receive a confirmation e-mail.

Lien

https://cnrs.academia.edu/LucianaGabrielaSoaresSantoprete

https://lem-umr8584.cnrs.fr/?Luciana-Gabriela-Soares-Santoprete

LEM/ EPHE

Les platonismes de l’Antiquité tardive

Décembre 2022

Description et organisation

Vendredi, 9 décembre 2022, 9h-11h15, via Zoom.

La vie intellectuelle de la fin de l’Antiquité est caractérisée par un fort intérêt porté aux « principes » (archai) : principes de la réalité, principes du monde, principes de la connaissance. Quelle que soit la façon dont on regroupe les intellectuels de la fin de l’Antiquité – polythéistes ou chrétiens, philosophes ou théologiens −, tous parlent, explicitement ou implicitement, des principes. Certains cherchent même activement à déterminer ce que sont les principes (par ex., Origène, Plotin, Porphyre, Damascius, les gnostiques, les Hermétistes, les théurgistes). Cette recherche est pour eux capitale, afin d’établir la manière dont la réalité est structurée, de réfléchir à la place des êtres humains dans le monde et aux puissances qui affectent leur vie, de penser dans quelle mesure nous sommes libres, comment nous pouvons atteindre la connaissance, ainsi qu’obtenir le bonheur ou le salut. La recherche des principes (métaphysiques ou théologiques) est ainsi un thème important en lui-même et pour la formation éthique. Le Programme des rencontres 2022-2023 du projet de recherche Les Platonismes de l’Antiquité tardive propose d’explorer cette thématique des « principes » (archai) dans le monde intellectuel de la fin de l’Antiquité. Il examinera différentes questions, telles que : comment les principes disent la réalité, comment ils expliquent les relations entre les mondes divin et humain et dans quelle mesure le bonheur et le salut sont possibles pour les humains étant donné la structure de la réalité.

Programme

Contesting the Three-Principle Systems of the Refutation of All Heresies (Elenchos)

David Litwa (Australian Catholic University)

Since the 1960s, scholars have been accustomed to categorize several groups of the Sondergut in the Refutation of All Heresies as “three-principle systems.” These groups include the Naassenes, Peratai, Simonians, Sethians, Doketai, and Monoimus. The purpose of this paper is to show how this classification generally reinscribes the heresiological tendencies of the author of the Refutation. I offer a fresh reading of these Sondergut sources with an eye to their variety and the specifics of their theology. In the end, although scholars can fruitfully speak of “principles” when referring to the theology of these groups, the principles were not always or even frequently triadic.

Une aporie contre les gnostiques ? La tension entre les principes éthico-cosmologiques chez Plotin et ses implications antignostiques

Camille Guigon (Université Jean Moulin Lyon 3) 

Dans les traités 6 (IV, 8) et 10 (V, 1), Plotin se confronte à un problème redoutable à la fois pour son système et pour la pensée platonicienne en général : l’âme vient-elle dans un corps pour une raison éthique ou pour une raison cosmologique ? Dans le cas de l’éthique, l’âme descend dans le corps car elle est incapable de maintenir sa contemplation des formes intelligibles. Mais dans le cas de la cosmologie, l’âme vient dans le sensible car elle doit animer les corps et faire naître les espèces vivantes déjà présentes dans l’intelligible. Si Platon ne traite pas ces questions, Plotin tente de les résoudre. Or, il ne parvient pas à atteindre son objectif. C’est dans le cadre de cet échec qu’interviennent ses adversaires gnostiques. Dans cette présentation, nous montrerons que les textes gnostiques qui nous sont parvenus, apportent des solutions efficaces à la tension entre les principes éthico-cosmologiques, ce que Plotin ne parvient pas à faire. Celui-ci va cependant riposter, en particulier dans le Traité 33 (II, 9), en faisant de cette tension, qu’il ne résout pas, une arme. Paradoxalement, c’est parce qu’il est bien plus respectueux de Platon que les gnostiques qu’il conserve l’aporie. Afin de démontrer comment Plotin a utilisé l’aporie éthico-cosmologique contre les gnostiques, nous montrerons d’abord qu’il a échoué à la résoudre. Puis nous donnerons un aperçu de la réponse gnostique à ce problème et enfin, nous verrons comment Plotin insère l’aporie dans son argumentation philosophique contre les gnostiques.

Contact

Projet pluriannel de recherches dirigé par Luciana Soares Santoprete, Anna Van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur et Dylan Burns.

The zoom link for each conference will be sent the week before to all those who have already registered last year.

For those who are not yet in our mailing list, to receive the zoom link of the conferences, please send a message to sympa@services.cnrs.fr from the address you want to subscribe to the list.

In the subject line of your message, type in: subscribe lesplatonismes.

Leave the message body blank. You will receive a confirmation e-mail.

Lien

https://cnrs.academia.edu/LucianaGabrielaSoaresSantoprete

https://lem-umr8584.cnrs.fr/?Luciana-Gabriela-Soares-Santoprete

LEM/ EPHE

Les Platonismes de l’Antiquité Tardive

Octobre 2022

Description et organisation

Vendredi 21 octobre 2022, 16h-18h15, via Zoom.

La vie intellectuelle de la fin de l’Antiquité est caractérisée par un fort intérêt porté aux « principes » (archai) : principes de la réalité, principes du monde, principes de la connaissance. Quelle que soit la façon dont on regroupe les intellectuels de la fin de l’Antiquité – polythéistes ou chrétiens, philosophes ou théologiens −, tous parlent, explicitement ou implicitement, des principes. Certains cherchent même activement à déterminer ce que sont les principes (par ex., Origène, Plotin, Porphyre, Damascius, les gnostiques, les Hermétistes, les théurgistes). Cette recherche est pour eux capitale, afin d’établir la manière dont la réalité est structurée, de réfléchir à la place des êtres humains dans le monde et aux puissances qui affectent leur vie, de penser dans quelle mesure nous sommes libres, comment nous pouvons atteindre la connaissance, ainsi qu’obtenir le bonheur ou le salut. La recherche des principes (métaphysiques ou théologiques) est ainsi un thème important en lui-même et pour la formation éthique. Le Programme des rencontres 2022-2023 du projet de recherche Les Platonismes de l’Antiquité tardive propose d’explorer cette thématique des « principes » (archai) dans le monde intellectuel de la fin de l’Antiquité. Il examinera différentes questions, telles que : comment les principes disent la réalité, comment ils expliquent les relations entre les mondes divin et humain et dans quelle mesure le bonheur et le salut sont possibles pour les humains étant donné la structure de la réalité.

Programme

The “Archaeology” of Gnosis: On the Inner Life of the Gnostic First Principle

Zlatko Plese (University of North Carolina at Chapel Hill)
My talk examines various Gnostic responses to one of the central issues of metaphysical monism: the emergence of reality from a self-contained unitary first principle. In addition to the imagery of plenitude, overflow, and self-extension, Gnostic traditions consistently deploy the analogy with human cognitive processes to account for the passage from initial unity to plurality: they describe the unfathomable first principle as a self-searching absolute which, in the process of its gradual self-actualization, experiences the same series of changing dispositions and affections as the mind of the developing human. Contrary to Plotinus’ assertion that “when speaking of the One, we actually speak of our own experiences” (Enn. VI.9 [9] 49-54), Gnostic traditions propose exactly the opposite: when speaking of ourselves and our dispositions and experiences, we actually speak of the One.

First Principles on Classic Gnostic Texts and Plotinus

Tuomas Rasimus (University of Helsinki)
My paper discusses the ways key classic gnostic texts (Eugnostos, the source behind Irenaeus’ AH 1.30, Apocryphon of John, Zostrianos and Allogenes) explain the generation of first principles. I argue that these texts make use of established Neopythagorean solutions of monistic derivation (by self-duplication, self-division, or exteriorization) but combine them with biblical speculations about the image and likeness of God. In doing so, the gnostic authors came up with creative solutions and set vocabulary that foreshadowed Plotinus’ procession-and-return scheme, including the famous being-life-mind triad (as well as its variant, the existence-life-blessedness triad). We know from Porphyry’s biography that Plotinus had gnostic friends and that Greek versions of Zostrianos and Allogenes circulated in Plotinus’ seminars. I aim to show that Plotinus was influenced by his gnostic friends but modified their solutions to be compatible with Plato (Sophist 248e in particular). The influence was probably mutual and would explain the full-blown Neoplatonism of Zostrianos and Allogenes.

Contact

Projet pluriannuel de recherches dirigé par Luciana Soares Santoprete, Anna Van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur et Dylan Burns.

The zoom link for each conference will be sent the week before to all those who have already registered last year. For those who are not yet in our mailing list, to receive the zoom link of the conferences, please send a message to sympa@services.cnrs.fr from the address you want to subscribe to the list. In the subject line of your message, type in: subscribe lesplatonismes. Leave the message body blank. You will receive a confirmation e-mail.

Lien

https://cnrs.academia.edu/LucianaGabrielaSoaresSantoprete

https://lem-umr8584.cnrs.fr/?Luciana-Gabriela-Soares-Santoprete

LEM/EPHE

Les Platonismes de l’Antiquité Tardive

Cycle de conférences 2022-2023

Description et organisation

La vie intellectuelle de la fin de l’Antiquité est caractérisée par un fort intérêt porté aux « principes » (archai) : principes de la réalité, principes du monde, principes de la connaissance. Quelle que soit la façon dont on regroupe les intellectuels de la fin de l’Antiquité – polythéistes ou chrétiens, philosophes ou théologiens −, tous parlent, explicitement ou implicitement, des principes. Certains cherchent même activement à déterminer ce que sont les principes (par ex., Origène, Plotin, Porphyre, Damascius, les gnostiques, les Hermétistes, les théurgistes). Cette recherche est pour eux capitale, afin d’établir la manière dont la réalité est structurée, de réfléchir à la place des êtres humains dans le monde et aux puissances qui affectent leur vie, de penser dans quelle mesure nous sommes libres, comment nous pouvons atteindre la connaissance, ainsi qu’obtenir le bonheur ou le salut. La recherche des principes (métaphysiques ou théologiques) est ainsi un thème important en lui-même et pour la formation éthique. Le Programme des rencontres 2022-2023 du projet de recherche Les Platonismes de l’Antiquité tardive propose d’explorer cette thématique des « principes » (archai) dans le monde intellectuel de la fin de l’Antiquité. Il examinera différentes questions, telles que : comment les principes disent la réalité, comment ils expliquent les relations entre les mondes divin et humain et dans quelle mesure le bonheur et le salut sont possibles pour les humains étant donné la structure de la réalité.

English version

The intellectual life of late antiquity is characterized by a strong concern with principles (archai): principles of reality, principles of the world, principles of knowledge. Regardless of how one groups intellectuals in late antiquity— into pagans and Christians, philosophers and theologians—they all speak about principles explicitly or implicitly and some of them actively seek to establish what the principles are (e.g., Plotinus, Porphyry, Origen, Damascius, Gnostics, Hermeticists, theurgists). They clearly deem the project of principles to be crucial for establishing how reality is structured, what the place of humans in the world is, what powers affect our lives, how free are we, how we can attain knowledge, and how we can attain happiness or salvation. The search for principles (understood as metaphysical or theological) is then an important issue both of itself and also for shaping ethics. The series of talks in the academic year 2022-2023 of the research project The Platonisms of the Late Antiquity will explore this topic of “principles” (archai) in its broad application in the intellectual world of late antiquity and will examine questions such as how principles account for reality, how principles explain the interaction between the divine and the human world, and how human happiness and salvation is possible given the structure of reality.

Versão em português

O projeto de pesquisa « Platonismes de l’Antiquité Tardive : interactions philosophiques et religieuses » (Platonismos da Antiguidade Tardia: interações filosóficas e religiosas) tem por objetivo criar um espaço de encontro regular permitindo a colaboração de pesquisadores e pesquisadoras trabalhando nas áreas de história da filosofia e história das religiões. Esse projeto visa estudar as trocas entre os pensamentos filosóficos, filosófico-religiosos e religiosos da época do Império romano e da Antiguidade tardia a fim de melhor compreender tanto seu impacto sobre a emergência e a construção das filosofias neoplatônicas, quanto identificar as fontes filosóficas dos textos gnósticos, herméticos e dos Oráculos caldeus. Trata-se da continuação de um projeto colaborativo precedente, « Plotin et les gnostiques » (Plotino e os gnósticos), alargando o seu campo de pesquisa quanto à cronologia (antes e depois de Plotino) e quanto aos corpus estudados (médio platonismo, hermetismo, etc.), e está em ligação direta com a temática da base de dados https://platonismes.huma-num.fr/

Contact

Projet pluriannel de recherches dirigé par Luciana Soares Santoprete, Anna Van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur et Dylan Burns / Research project directed by Luciana Gabriela Soares Santoprete, Anna Van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur and Dylan Burns.

 

Pour obtenir le lien zoom, envoyez un message à sympa@services.cnrs.fr ;

Écrire dans l’objet du message : subscribe lesplatonismes

Laisser le corps du message vide.

Vous recevrez un mail de confirmation

 

To obtain the link zoom, send a message to sympa@services.cnrs.fr

Write in message subject : subscribe lesplatonismes

Leave the message body blank.

You will receive a confirmation by mail.

 

Lien

https://cnrs.academia.edu/LucianaGabrielaSoaresSantoprete

https://lem-umr8584.cnrs.fr/?Luciana-Gabriela-Soares-Santoprete

The Origins of Gnosticism / Le origini dello gnosticismo

Bianchi (Ed.), Leiden: Brill, 1967

Description

Colloquium of Messina, 13–18 April 1966. Texts and Discussions. Published with the Help of the Consiglo Nazionale delle Ricerche della Repubblica Italiana. 

(Text from the publisher)

Table of contents

Preliminary Material, p. I–XXXII

Le problème des origines du gnosticisme, p. 1–27

Les origines du gnosticisme et l’histoire des religions, p. 28–60

Der Stand der Veröffentlichung der Nag Hammadi-Texte, p. 61–89

Delimitation of the gnostic phenomenon—typological and historical, p. 90–108

Der jüdische und judenchristliche Hintergrund in gnostischen Texten von Nag Hammadi, p. 109–140

Les êtres intermédiaires dans le judaïsme tardif, p. 141–157

Bemerkungen zu den Methoden der Ursprungsbestimmung von Gnosis, p. 159–173

Towards a definition of Gnosticism, p. 174–180

Zur Definition der Gnosis in Rücksicht auf die Frage nach ihrem Ursprung, p. 181–189

Die „ersten Gnostiker” Simon und Menander, p. 190–196

Die Apophasis Megale, eine Grundschrift der Gnosis?, p. 197–202

Die Person der Sophia in der vierten Schrift des Codex Jung, p. 203–214

La théologie de l’histoire dans la gnose valentinienne, p. 215–226

The Egyptian Background of Gnosticism, p. 227–237

Gnosis und ägyptische Religion, p. 238–247

Letture iraniche per l’origine e la definizione tipologica di gnosi, p. 249–264

Erlösendes Wissen, p. 265–280

La gnosi iranica, p. 281–290

Ist die Gnosis in aramäischen Weisheitsschulen entstanden?, p. 291–301

Zum Problem: Mesopotamien (Babylonien) und Gnostizismus, p. 302–306

Bardaiṣan, die Bardaiṣaniten und die Ursprünge des Gnostizismus, p. 307–314

Religion, Philosophie und Gnosis: Grenzfälle und Pseudomorphosen in der Spätantike, p. 315–322

Éléments d’une mythopée gnostique dans la Grèce classique, p. 323–339

Dieu Cosmique et Dualisme, p. 340–356

Éléments gnostiques chez Philon, p. 357–376

Qumran and gnosticism, p. 377–388

The nature of gnosticism in Qumran, p. 389–400

Essénisme et gnose chez le Pseudo-Philon, p. 401–410

Considerazioni sulle origini dello gnosticismo in relazione al giudaismo, p. 411–426

Die „Himmelsreise der Seele” Ausserhalb und Innerhalb der Gnosis, p. 427–447

Le mauvais gouvernement du monde d’après le gnosticisme, p. 448–459

Le mythe des sept archontes créateurs peut-il s’expliquer à partir du christianisme?, p. 460–487

Le thème de la fornication des anges, p. 488–495

Sleep and awakening in gnostic texts, p. 496–507

Gnosis, Gnosticism and the New Testament, p. 509–527

Judenchristentum und Gnosis, p. 528–537

Saint Paul et le gnosticisme, p. 538–551

Gnostic and canonical gospel traditions, p. 552–562

Urchristliches Kerygma und „gnostische” Interpretation in einigen Sprüchen des Thomasevangeliums, p. 563–574

Early Syriac Christianity – gnostic?, p. 575–579

Probleme einer Entwicklungsgeschichte der mandäischen Religion, p. 581–596

Il salterio manicheo e la gnosi giudaico-cristiana, p. 597–603

Mani’s conception of gnosis, p. 604–613

La gnose dans les textes liturgiques manichéens coptes, p. 614–624

Makarius und das Lied von der Perle, p. 625–644

Sur le gnosticisme en Arménie: les livres d’Adam, p. 645–648

Buddhism and Gnosis, p. 649–667

Some notes on a sociological approach to Gnosticism, p. 668–675

Elemente gnostischer Religiosität in altamerikanischen Religionen, p. 676–687

Link

https://brill.com/view/title/1373?contents=toc-50344

CNRS – LEM, Université de Vienne, Université Laval et Université d’Amsterdam

Le Traité 10 de Plotin et les Gnostiques

Description et organisation

Troixième rencontre du nouveau Webinaire « Les platonismes de l’Antiquité tardive: interactions philosophiques et religieuses (Platonisms of Late Antiquity: Philosophical and Religious Interactions).

• Luciana Gabriela Soares Santoprete (CNRS-LEM)
• Anna Van den Kerchove (IPT-LEM)
• Jean-Daniel Dubois (EPHE-LEM)
• Daniela Taormina (Université de Roma “Tor Vergata“)

Le webinaire est organisé par Luciana G. Soares Santoprete, Anna van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur et Dylan Burns.

Workshop de lecture animé par Luciana Gabriela Soares Santoprete (CNRS-LEM), Anna Van den Kerchove (IPT-LEM), Jean-Daniel Dubois (EPHE-LEM) et Daniela Taormina (Université de Roma « Tor Vergata »)

La conférence aura lieu à 16h le vendredi 18 mars. Elle se déroulera en ligne.

N’hésitez pas à transmettre cette invitation à toute personne susceptible d’être intéressée par cette conférence ou toute autre conférence future sur les platonismes de l’Antiquité tardive.

Contact

Pour le lien zoom SVP envoyez un message à sympa@services.cnrs.fr ; écrivez dans l’objet du message : subscribe lesplatonismes. Laissez le corps du message vide. Vous allez recevoir un courrier de confirmation en retour.

Lien

https://lem-umr8584.cnrs.fr/?Actualites-84&lang=fr

CNRS – LEM, Université de Vienne, Université Laval et Université d’Amsterdam

Plotin, les gnostiques et les chrétiens

Description et organisation

Seconde rencontre du nouveau Webinaire « Les platonismes de l’Antiquité tardive: interactions philosophiques et religieuses (Platonisms of Late Antiquity: Philosophical and Religious Interactions).

Rencontre animée par Jean-Marc Narbonne (Univeristé Laval) et Izabela Jurasz (Centre Léon-Robin).

Jean-Marc Narbonne (Université Laval)
« L’hypothétique ‘Grand traité de Plotin (30-33)’ :
un état de la question. »

Izabela Jurasz (Centre Léon-Robin, CNRS)
« L’âme composée à partir des éléments (psukhê ek tôn
stoikheiôn) dans la critique de Plotin (33 [II 9].
Une nouvelle hypothèse. »

Le webinaire est organisé par Luciana G. Soares Santoprete, Anna van den Kerchove, George Karamanolis, Éric Crégheur et Dylan Burns.

La conférence aura lieu à 16h00 (UTC + 1) le mercredi 11 février. Elle se déroulera en ligne.

N’hésitez pas à transmettre cette invitation à toute personne susceptible d’être intéressée par cette conférence ou toute autre conférence future sur les platonismes de l’Antiquité tardive.

Contact

Pour le lien zoom SVP envoyez un message à sympa@services.cnrs.fr ; écrivez dans l’objet du message : subscribe lesplatonismes. Laissez le corps du message vide. Vous allez recevoir un courrier de confirmation en retour.

(Texte des organisateurs)

Lien

https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn:aaid:scds:US:e0cc80f2-1631-3077-947d-80df6bf5bd16