Perspectiva Filosófica

Número especial sobre Neoplatonismo – Fontes e Diálogos

Recife: Editora Universitária UFPE

Descrição

A Revista Perspectiva Filosófica, vinculada ao Programa de Pós- Graduação em Filosofia da UFPE, inicia auspiciosamente o ano de 2022 com o número especial Neoplatonismo – Fontes e Diálogos. Em comemora- ção aos setenta e cinco anos do Prof. Dr. Luc Brisson, renomado especialista nos estudos neoplatônicos e platônicos, diretor emérito de pesquisas no CNRS/França, nosso editor convidado, Prof. Dr. Cicero Cunha Bezerra (UFS), reuniu pesquisadores que têm se dedicado a esta corrente filosófica, cujo marco inicial se dá com a filosofia de Plotino (205-270 AEC).

(Texto dos editores)

Índice

Sumário

Editorial – v.49, n.1 (2022) – Número especial sobre Neoplatonismo – Fontes e Diálogos
Loraine Oliveira, Marcos Silva
Diálogos
Cicero Cunha Bezerra
UMA DEFINIÇÃO DE NATUREZA EM PLOTINO, SEGUNDO OS TRATADOS 27-29 (EN. IV. 3-5) E 30 (III. 8)
Luc Brisson, Trad. José Carlos Baracat Junior
ALGUNAS OBSERVACIONES SOBRE MITRA NEOPLATÓNICO
José María Zamora Calvo
CONTEMPLACIÓN Y PRODUCCIÓN DE LA NATURALEZA EN PLOTINO
Maria Isabel Santa Cruz
PLOTINO: LA METAMORFOSIS DE LA MIRADA
Pablo García Castillo
O MITO DE URANO, CRONOS E ZEUS COMO ARGUMENTO ANTIGNOSTICO EM PLOTINO
Luciana Gabriela Soares Santoprete
PLOTINO: PROVIDENCIA Y PARTICIPACIÓN EN EL COSMOS SENSIBLE. SU PROYECCIÓN EN LA HIPÓTESIS GAIA
Marcelo Andrés Poblete
A UNIMULTIPLICIDADE NA FILOSOFIA DE PLOTINO: UM CONVITE A ESTE TEMA
Tadeu Júnior de Lima Nascimento
NÚMERO, HARMONIA, BELEZA: DIÁLOGOS NEOPLATÔNICOS SOBRE TEORIA DA MÚSICA
João Eduardo Pinto Basto Lupi
OS SENTIDOS DA ESCRITURA EM ORÍGENES
Marcus Reis Pinheiro, Rodiny Santos Berçot Junior
SANTO AGOSTINHO FRENTE AO PARADOXO DA MATÉRIA NA COSMOLOGIA/ONTOLOGIA PLOTINIANA NA SOLUÇÃO DO PROBLEMA DO MAL
Marcos Roberto Nunes Costa
A REALIDADE DIVINA: SOBRE A POSSIBILIDADE DE PARTICIPAR DO IMPARTICIPADO EM PROCLO

Suelen Pereira da Cunha

METRIOPÁTHEIA KAÌ APÁTHEIA EN EL NEOPLATONISMO TARDÍO: OLIMPIODORO DE ALEJANDRÍA

José María Nieva

EL MAL SEGÚN ERIÚGENA

Oscar Federico Bauchwitz

A IMPORTÂNCIA DO CORPUS DIONISYACUM NA VIDA E NA OBRA DE ALBERTO MAGNO

Matteo Raschietti

EMANAÇÃO E CAUSA METAFÍSICA: TOMÁS DE AQUINO, LEITOR DE PLATÃO E DOS PLATONICI

Evaniel Brás dos Santos

O ANJO E O SERAFIM. NEOPLATONISMO NA LEGENDA MAIOR DE BOAVENTURA

Noeli Dutra Rossatto

DIRECTIO SPECULANTIS O PROBLEMA TRINITÁRIO EM NICOLAU DE CUSA

Federico Croci

CONCEPTO ABSOLUTO Y GRAMÁTICA ABSOLUTA: EL CUSANO ENTRE NEOPLATONISMO E IDEALISMO

Claudia D’Amico

CONHECIMENTO E CUIDADO DE SI EM FOUCAULT E NOS NEOPLATÔNICOS

Danillo Costa Lima

A BUSCA DE DEUS (DE QUAERENDO DEUM) – NICOLAU DE CUSA, 1445

William Davidans Sversutti, Pedro Calixto

Anexo
ENTREVISTA COM LUC BRISSON
Cicero Cunha Bezerra

A revista publica dossiers temáticos.

A revista acolhe propostas de resenhas de livros.

Editores

Loraine Oliveira e Marcos Silva

Link

https://periodicos.ufpe.br/revistas/perspectivafilosofica/issue/view/3315

All from One

A Guide to Proclus

Peter d’Hoine & Marije Martjin, Oxford: Oxford University Press, 2016

Description

Proclus (AD 412–85) was one of the last official ‘successors’ of Plato at the head of the Academy in Athens at the end of antiquity, before the school was finally closed down in 529. As a prolific author of systematic works on a wide range of topics and one of the most influential commentators on Plato of all times, the legacy of Proclus in the cultural history of the west can hardly be overestimated. This book introduces the reader to Proclus’ life and works, his place in the Platonic tradition of antiquity, and the influence his work exerted in later ages. Various chapters are devoted to Proclus’ metaphysical system, including his doctrines about the first principle of all reality, the One, and about the Forms and the soul. The broad range of Proclus’ thought is further illustrated by highlighting his contribution to philosophy of nature, scientific theory, theory of knowledge, and philosophy of language. Finally, also his most original doctrines on evil and providence, his Neoplatonic virtue ethics, his complex views on theology and religious practice, and his metaphysical aesthetics receive separate treatments.

(Text from the publisher)

Table of contents

1 Proclus of Athens

Christian Wildberg

2 Proclus’ Place in the Platonic Tradition

Harold Tarrant

3 Proclus’ System

Marije Martijn and Lloyd P. Gerson

4 The One, the Henads, and the Principles*

Gerd Van Riel

5 Platonic Forms and the Triad of Being, Life, and Intellect

Pieter d’Hoine

6 Proclus on the Psychê

John F. Finamore and Emilie Kutash

7 The Natural World

Jan Opsomer

8 Mathematics and the Sciences

Dominic O’Meara

9 Proclus on Epistemology, Language, and Logic

Christoph Helmig

10 Proclus’ Theology

Luc Brisson

11 Theurgy in the Context of Proclus’ Philosophy

Robert M. van den Berg

12 Providence and Evil

Carlos Steel

13 The Human Life

Dirk Baltzly

14 Literary Theory and Aesthetics

Anne Sheppard

15 Proclus’ Legacy

Peter Adamson and Filip Karfík

Link

Relire les Éléments de théologie de Proclus

Réceptions, interprétations antiques et modernes

Gwenaëlle Aubry, Luc Brisson, Philippe Hoffmann et Laurent Lavaud (dir.), Paris: Hermann, 2021

Description

Les Éléments de théologie de Proclus constituent un monument philosophique radicalement singulier tant par son architecture propre que par la façon dont la tradition l’a revisité. Ordonnant, sous une forme géométrique, les principes de la métaphysique néoplatonicienne, ils ont à la fois constitué celle-ci en système et opéré comme le principal relais de sa transmission aux pensées byzantine, arabe et occidentale. Ce sont ces effets d’héritage et d’adaptation que les textes ici réunis visent à évaluer. Du Liber de causis à Hegel en passant par Thomas d’Aquin, Dietrich de Freiberg, Giordano Bruno, les Platoniciens de Cambridge et Leibniz, se reconstitue ainsi une «  grande chaîne des êtres  », réarticulée par la chaîne des raisons, et à chaque fois revivifiée par celle de la transmission.

(Texte de la maison d’édition) 

Table de matières

Introduction
par Gwenaëlle Aubry et Laurent Lavaud  p. 5

I. La tradition du texte de l’Elementatio theologica de Proclus par Carlos Steel,  p. 27

II. La hiérarchie ontologique dans le commentaire de Ioane Petritsi sur les Éléments de théologie de Proclus par Lela Alexidzé,  p. 69

III. La Στοιχείωσις θεολογική de Proclus. Science première et dépassement de la méthode hypothético-déductive par Alain Lernould  p. 91

IV. Organiser la philosophie selon ses éléments. Structures argumentatives dans les Éléments de Théologie par Jan Opsomer,  p. 133

V. Totalité et participation dans les Éléments de théologie par Pieter d’Hoine,  p. 177

VI. La puissance de l’Infinité première dans les Éléments de théologie par Philippe Soulier,  p. 221

VII. La Causalité dans le Discours sur le Bien pur, ou Liber de causis arabe par Richard C. Taylor,  p.251

VIII. Intellectualiter, vitaliter, enter. Proclus à Bagdad et à Paris par Cristina D’Ancona,  p. 277

IX. « La puissance du principe » : Dietrich lecteur de Proclos par Frédéric Berland,  p. 311

X. Giordano Bruno lecteur des Éléments de théologie de Proclus par Saverio Ansaldi,  p. 331

XI. Les deux Proclus de Leibniz par Frédéric de Buzon,  p. 349

XII. Théologie. Hegel et Proclus par Emmanuel Cattin,  p. 381

XIII. La réception de l’Elementatio Teologica de Cudworth à Dodds par Douglas Hedley,  p. 399

Bibliographie,  p. 421

Index des propositions des Éléments de théologie,  p. 445

Notices biographiques,  p. 449

Lien

https://www.editions-hermann.fr/livre/9791037008893

Occupations quotidiennes et pratiques du corps

dans les biographies néoplatoniciennes

Thèse pour obtenir le grade de docteur de l’École Pratique des Hautes Études, Discipline Philosophie

Présentée et soutenue par Maël Goarzin, le 11 décembre 2021

 

Sous la direction de : Philippe Hoffmann, Directeur d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes; Mme Alexandrine Schniewind, Professeur ordinaire, Université de Lausanne

Membres du jury : Dominic O’Meara, Professeur ordinaire émérite, Université de Fribourg; Xavier Pavie, Professeur enseignant, Essec Business School;  Constantin Macris, Chargé de recherche, CNRS (CR1); Philippe Hoffmann, Directeur d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes; Alexandrine Schniewind, Professeur ordinaire, Université de Lausanne

Description

Ce travail a pour but de montrer la dimension pratique du mode de vie philosophique défendu par les auteurs néoplatoniciens de l’Antiquité tardive à partir des textes biographiques de Porphyre (Vie de Plotin), Jamblique (Sur le mode de vie pythagoricien), Eunape de Sardes (Vies de philosophes et de sophistes), Marinus (Proclus ou sur le bonheur) et Damascius (Histoire philosophique). Dans l’histoire de la philosophie grecque, le néoplatonisme peut être considéré comme l’apogée de la construction théorique ou dogmatique. Mais la philosophie néoplatonicienne est aussi un mode de vie qui se concrétise, jour après jour, par un certain nombre d’occupations (epitêdeumata) liées à l’ascension et à la divinisation de l’âme d’une part, et aux nécessités de la vie de l’âme incarnée, située dans le monde sensible, d’autre part. L’usage du terme epitêdeumata dans l’histoire de la pensée antique permet de montrer l’importance des occupations quotidiennes dans la mise en œuvre du mode de vie philosophique. En outre, l’étude des occupations quotidiennes des philosophes néoplatoniciensrend particulièrement visible la dimension pratique de la philosophie antique et du néoplatonisme considéré comme mode de vie.

Les textes biographiques néoplatoniciens, par leur fonction d’exemplum et leur dimension parénétique, permettent de reconstituer de manière concrète le mode de vie idéal des philosophes néoplatoniciens et les différentes occupations (epitêdeumata) qui rythment leur vie quotidienne. Ils permettent de présenter aux lecteurs la figure idéale du sage d’une part, et de persuader le lecteur d’imiter le mode de vie présenté d’autre part, à partir d’un ou plusieurs exemples de concrétisation de ce modèle, montrant ainsi la mise en pratique du discours philosophique dans la vie quotidienne des philosophes.

L’étude des occupations quotidiennes des philosophes néoplatoniciens montre également que leur mode de vie n’est pas seulement tourné vers l’intelligible, la fuite du corps et du monde sensible, mais qu’il y a bien une prise en compte de la place du philosophe ici-bas. Plus particulièrement, les pratiques du corps sont un exemple frappant de cet intérêt des philosophes néoplatoniciens pour la vie quotidienne. Elles montrent clairement l’inscription des philosophes néoplatoniciens dans le monde sensible, et la double orientation du sage vers le monde sensible et le monde intelligible. Les occupations du philosophe liées au corps sont à la fois le témoignage de son inscription dans la vie quotidienne (en tant qu’âme incarnée, le philosophe doit prendre soin de son corps), le moyen de se détacher du monde sensible (la divinisation de l’âme du philosophe passe par la pratique ou la contemplation des belles occupations), et le reflet de la condition du philosophe (lorsqu’il est tourné vers le divin, les occupations du philosophe manifestent l’état de son âme).

Notre travail propose ainsi un parcours allant du général au particulier, de la place des occupations (epitêdeumata) dans le mode de vie philosophique à la place des pratiques du corps dans le mode de vie néoplatonicien, en passant par la dimension pratique du mode de vie néoplatonicien visible dans les récits de vies exemplaires de notre corpus. En resserrant progressivement notre objet d’études, nous souhaitons apporter notre contribution à l’étude de la philosophie antique comme manière de vivre (chapitre 1), à l’étude du néoplatonisme comme mode de vie (chapitre 2) et à l’étude du mode de vie néoplatonicien idéal (chapitre 3). En outre, chaque chapitre, à partir d’une perspective légèrement différente, contribue à montrer la dimension pratique du mode de vie néoplatonicien idéal et l’attention accordée par les philosophes néoplatoniciens aux réalités du monde sensible et à la vie quotidienne, objectif principal de ce travail.

(Texte de l’auteur) 

Lien

https://biospraktikos.hypotheses.org/5711

Centre Léon Robin

TRIADES ET TRINITÉ

Structures ontologiques et cognitives

Programme

27 Janvier, 14h30-18h30 Centre Léon Robin, Sorbonne, esc. E, IIe étage (à gauche)
FRANCESCO FRONTEROTTA (Univ. Roma 1 La Sapienza) : Un, deux, trois ? Combien de principes dans le Timée
ANCA VASILIU (Centre Léon Robin, CNRS / Sorbonne Univ.) : La triade ontologique du Sophiste

17 Février, 14h30-18h30 Centre Léon Robin, Sorbonne, esc. E, IIe étage (à gauche)
LAURENT LAVAUD (ENS Lyon) : Proclus, la fonction de la triade imparticipable / participé / participant dans les Éléments de Théologie
ALAIN LERNOULD (CNRS / Univ. de Lille) : Triades dans les Éléments de théologie (titre à préciser)

17 Mars, 14h30-18h30 Via Zoom
ADRIEN LECERF (Univ. Roma 2 Tor Vergata) : Un argument jamblichéen dans un dialogue polémique entre païens et chrétiens.
MAURICIO MARSOLA (Centre Léon Robin / Univ. de Salerne) : Les troix types d’Homme chez Plotin. L éxegèse platonicienne anti-gnostique.

7 Avril, 14h30-18h30 Centre Léon Robin, Sorbonne, esc. E, IIe étage (à gauche)
MARILENA VLAD (Centre d’études Sud-est européennes, Bucarest) : Trois sens de la triade : Proclus et Denys
MICHELE ABBATE (Univ. de Salerne) : The notion of triás in Proclus and Pseudo-Dionysius the Areopagite: a comparison

19 Mai, 14h30-18h30 Maison de la recherche de la Sorbonne, 28 rue Serpente, salle D116
ARNAUD PERROT (Univ. de Tours) : La Trinité en prédication chez Basile de Césarée

ALESSANDRO VALSECCHI (Sorbonne Univ.) : Trinités non-augustiniennes chez Jean Scot Erigène

9 Juin, 14h00-19h00 Maison de la recherche de la Sorbonne, 28 rue Serpente, salle D116
FILIP KARFIK (Univ. de Fribourg) : Plotin et la triade de la Lettre II, 312e de Platon
MARIE-ODILE BOULNOIS (EPHE, Paris) : Trinité chrétienne et triades des philosophes chez Cyrille d’Alexandrie
LENKA KARFIKOVA (Univ. Charles de Prague) : La trinité en Dieu, la trinité dans l’âme : Augustin, De Trinitate

Contact

Centre Léon Robin (CNRS, UMR 8061), Sorbonne Université 1, Rue Victor Cousin

F-75230 Paris cedex 05

(Texte des organisateurs)

Lien 

http://www.centreleonrobin.fr/presentation?id=292

Neoplatonism in Late Antiquity

Dmitri Nikulin, Oxford: Oxford University Press, 2019

Description

This book is a philosophical study of two major thinkers who span the period of late antiquity. While Plotinus stands at the beginning of its philosophical tradition, setting the themes for debate and establishing strategies of argument and interpretation, Proclus falls closer to its end, developing a grand synthesis of late ancient thought. The book discusses many central topics of philosophy and science in Plotinus and Proclus, such as the one and the many; number and being; the individuation and constitution of the soul, imagination, and cognition; the constitution of number and geometrical objects; indivisibility and continuity; intelligible and bodily matter; and evil. It shows that late ancient philosophy did not simply embrace and borrow from the major philosophical traditions of earlier antiquity—Platonism, Aristotelianism, Stoicism—by providing marginal comments on widely known philosophical texts. Rather, Neoplatonism offered a set of highly original and innovative insights into the nature of being and thought, which can be distinguished in much subsequent philosophical thought up until modernity.

(Text by the publisher) 

Table of contents

Part I Plotinus

1 The One and the Many

2 Number and Being

3 Eternity and Time

4 Unity and Individuation of the Soul

5 Memory and Recollection

6 Intelligible Matter

Part II Proclus

7 The Many and the One

8 Imagination and Matheatics

9 Beauty, Truth, and Being

10 The System of Physics

Proclus and the Chaldean Oracles

A Study on Proclean Exegesis, with a Translation and Commentary of Proclus’ Treatise On Chaldean Philosophy

Nicola Spanu, London : Routledge, 2021

Description

This volume examines the discussion of the Chaldean Oracles in the work of Proclus, as well as offering a translation and commentary of Proclus’ Treatise On Chaldean Philosophy. Spanu assesses whether Proclus’ exegesis of the Chaldean Oracles can be used by modern research to better clarify the content of Chaldean doctrine or must instead be abandoned because it represents a substantial misinterpretation of originary Chaldean teachings. The volume is augmented by Proclus’ Greek text, with English translation and commentary. Proclus and the Chaldean Oracles will be of interest to researchers working on Neoplatonism, Proclus and theurgy in the ancient world. Nicola Spanu wrote a PhD thesis on Plotinus and his Gnostic disciples and took part in a postdoctoral project on Byzantine cosmology and its relation to Neoplatonism. He has worked as an independent researcher on his second academic publication, which has focused on Proclus and the Chaldean Oracles.

(Text from the publisher)

Table of contents

Introduction

Chapter 1 The chaldean triad

Chapter 2 The structure of the divine dimension

Chapter 3 The world’s intellectual archetype and the Creation of the material dimension

Chapter 4 Man and his destiny

Chapter 5 Proclus’on chaldean philosophy. Translation and commentary

Conclusions

Index of ancient sources quoted

Bibliography

Link

https://www.routledge.com/Proclus-and-the-Chaldean-Oracles-A-Study-on-Proclean-Exegesis-with-a-Translation/Spanu/p/book/9780367473143

Eros in Neoplatonism and its Reception

in Christian Philosophy. 

Exploring Love in Plotinus, Proclus and Dionysius the Areopagite

Dimitrios A. Vasilakis, London, Bloomsbury, 2020, 232 p.

Description

A detailed analysis of the fundamental texts on Love (eros) by three key Neoplatonic thinkers, as well as a systematic comparison of them. Showing the ontological importance of eros within the philosophical systems inspired by Plato, Dimitrios A. Vasilakis examines the notion of eros in key texts of the Neoplatonic philosophers, Plotinus, Proclus, and the Church Father, Dionysius the Areopagite. Outlining the divergences and convergences between the three brings forward the core idea of love as deficiency in Plotinus and charts how this is transformed into plenitude in Proclus and Dionysius. Does Proclus diverge from Plotinus in his hierarchical scheme of eros? Is the Dionysian hierarchy to be identified with Proclus’ classification of love? By analysing the Enneads, III.5, the Commentary on the First Alcibiades and the Divine Names side by side, Vasilakis uses a wealth of modern scholarship, including contemporary Greek literature to explore these questions, tracing a clear historical line between the three seminal late antique thinkers.

(Text from the publisher) 

Table of contents

Preface
Abstract and Key-words
Introduction

Chapter 1 Plotinus and Enneads III.5.[50]: “On Love”
1.1. The ontological status of Soul’s Eros
1.2. Potential objections and answers
1.3. Nous and Eros
1.4. Conclusions

Chapter 2 Proclus on the First Alcibiades
2.1. Providential and Reversive eros: Proclus versus Plotinus?
2.2. Locating Eros in the intelligible hierarchy

Chapter 3 Dionysius and the Divine Names
3.1. Divine Eros and its function
3.2. From Christian agape to the Christification of Eros

Epilogue
Bibliography
Index

Link

https://www.bloomsbury.com/us/eros-in-neoplatonism-and-its-reception-in-christian-philosophy-9781350163850/

The First Principle in Late Neoplatonism.

A Study of the One’s Causality in Proclus and Damascius

Jonathan Greig, Leyde : Brill, 2020

Description

In The First Principle, Jonathan Greig examines the philosophical theology of the two Neoplatonists, Proclus and Damascius (5th–6th centuries A.D.), on the One as the first cause. Both philosophers address a tension in the Neoplatonic tradition: namely that the One was seen as absolutely transcendent, yet it was also seen as intimately related to other things as the source of their unity and being. Proclus’ solution is to posit intermediate causes after the One, while Damascius posits a distinct principle, the ‘Ineffable’, above the One. This book provides a new, thorough study of the theories of causation that lead each to their respective position and reveals crucial insights involved in a rigorous negative theology employed in metaphysics.

(Text from the publisher)

Table of contents 

Preface

Introduction

Chapter 1 The Background to Proclus and Damascius

Chapter 2 Proclus’ Causal Framework

Chapter 3 Damascius’ Causal Framework

Chapter 4 Proclus on the One’s Causality

Chapter 5 Damascius on the One’s Causality and the Ineffable

Conclusion

Bibliography

Index Locorum

Index Rerum

Link

https://brill.com/view/title/58810

 

Socrate néoplatonicien

Une science de l’amour dans le commentaire de Proclus sur le Premier Alcibiade

Nicolas D’Andrès, Paris: Vrin, 2020

Description

Dans son commentaire sur le Premier Alcibiade, Proclus (412-485) célèbre la figure de Socrate comme guide vers la connaissance de soi. À travers une interprétation originale du prologue du dialogue, le philosophe néoplatonicien propose un portrait exemplaire de cet « amant divin » : son art érotique consiste à aborder son aimé au moment opportun et à éveiller en lui le désir de la connaissance. Sa sollicitude est décrite dans les termes d’une imitation de la providence, son daimon est un dieu. Parfaite image du Bien, Socrate est le modèle du maître qui s’est assimilé au divin et peut conduire les âmes moins avancées vers le savoir. L’art érotique implique aussi une connaissance de l’amour (Éros), envisagé dans sa dimension cosmologique et théologique, à partir des Oracles chaldaïques, comme lien universel. Le diadoque de l’École d’Athènes vise bel et bien ici, au Ve siècle après Jésus-Christ, à redonner ses titres de noblesse à l’Éros et à la figure de Socrate. Cette étude propose une analyse inédite de l’érotique et de l’amour, ainsi que du discours socratique entre rhétorique et dialectique, dans le commentaire sur le Premier Alcibiade. Elle fournit aussi des repères solides sur la tradition exégétique du Banquet et du Phèdre dans le néoplatonisme post-plotinien.

Nicolas D’Andrès est docteur en philosophie. Collaborateur de recherche du FNS en philosophie antique à l’Université de Genève (2005-2010), maître-assistant en philosophie antique et médiévale à l’Université de Fribourg (2013-2019), il est actuellement professeur dans l’enseignement secondaire.

(Texte de la maison d’édition) 

Table de matières

INTRODUCTION         7

CHAPITRE PREMIER – LA DIALECTIQUE DE L’ALCIBIADE          21

Źléments de structure et d’interprétation  de l’Alcibiade      22

Connaissance et souci de soi  22

La première place du dialogue dans le cursus platonicien    28

Une introduction à toutes les sciences           31

La division du dialogue         33

La dialectique de l’Alcibiade entre purification et réminiscence      37

La fonction purificatrice de la dialectique     41

La structure logique du premier argument    43

Quelques éclairages sur la réminiscence       46

Apprentissage et découverte  47

Le troisième argument           51

Conclusion      56

CHAPITRE II – L’ART EROTIQUE SOCRATIQUE        59

Dialectique, maïeutique, érotique      60

Qu’est-ce qu’un art érotique ?           66

L’erotikos logos entre discours amoureux  et discours sur l’amour 67

L’erotikè technè de Platon à Alcinoos          69

L’érotique, fruit de l’exégèse du prologue de l’Alcibiade    73

La puissance éveillante et motrice de l’amour          75

La définition du prologue de l’Alcibiade      78

Le prologue et la conclusion érotiques          81

La distinction des amants       83

L’ambiguïté de l’amour          90

La caractérisation des personnages    93

Les prologues aux commentaires néoplatoniciens    93

Analogies des personnages de l’Alcibiade    97

CHAPITRE III – GENEALOGIES DE L’AMOUR 101

L’amour chez Plotin, dieu et démon 102

Le but du Phèdre et du Banquet chez Syrianus et Proclus    105

L’amour comme lien provenant du Père intelligible 112

L’importance du Timée et des Oracles chaldaïques 112

La procession de la série érotique      118

La puissance médiatrice de l’amour  118

La procession de l’amour  des dieux intelligibles aux âmes humaines        121

L’origine de l’amour dans l’intellect intelligible       126

La triade chaldaïque foi, vérité, amour          128

La procession de la triade chaldaïque           133

Conclusion      136

CHAPITRE IV – SOCRATE IMAGE DE LA PROVIDENCE      141

Socrate image du Premier Principe    143

L’origine de la providence chez Proclus       147

Socrate sauveur ?       149

La transcendance du souci socratique           151

Modes de la providence         156

Une âme peut-elle exercer une providence  sur une autre âme ?     157

Socrate image de la providence ordonnatrice du démiurge  159

Volonté démiurgique et volonté socratique   160

La mise en ordre de l’âme      162

Quel mode pour la providence démonique ? 164

CHAPITRE V – LE DAIMONION DE SOCRATE, UN DEMON DIVIN, UN DIEU      165

Erotique et démonologie, un rapport d’analogie       167

Qu’est-ce qu’un démon pour Proclus ?         170

Les démons gardiens de nos vies       172

Le daimonion de Socrate   174

Un démon divin ou un dieu     175

Une voix intérieure      177

Le caractère apotreptique du démon de Socrate 178

Apollon maître de pureté   179

CHAPITRE VI – L’ELOGE D’ALCIBIADE OU LA BONNE NATURE DE L’ELÈVE   185

L’aporie de l’Alcibiade des historiens           186

Les vertus naturelles d’Alcibiade      189

L’orgueil d’Alcibiade 194

La magnanimité néoplatonicienne     195

L’éloge d’Alcibiade par Socrate        198

Lieux de l’éloge de personnes           198

Une accusation déguisée        203

L’adaptation du discours socratique  206

L’intégration néoplatonicienne de la rhétorique       208

Le but de l’érotique    211

Alcibiade digne d’amour       211

Engendrer un amour en retour           214

La conclusion érotique de l’Alcibiade           215

S’élever vers un seul et même dieu   217

La nature de l’enseignant et de l’enseigné     220

Maîtres et élèves dans le cursus néoplatonicien        221

ANNEXE 1 – TABLEAU SYNOPTIQUE DU PROLOGUE DE L’ALCIBIADE ET DE SON COMMENTAIRE PAR PROCLUS 225

ANNEXE 2 – SELECTION DE TEXTES SUR L’AMOUR DANS LES SCHOLIES D’HERMIAS SUR LE PHÈDRE 233

BIBLIOGRAPHIE    259

Editions et traductions d’auteurs anciens      259

Etudes modernes        272

INDEX LOCORUM  291

Lien

http://www.vrin.fr/book.php?title_url=Socrate_neoplatonicien_Une_science_de_l_amour_dans_le_commentaire_de_Proclus_sur_le_Premier_Alcibiade_9782711629558&search_back=Socrate+n%C3%A9oplatonicien%3A+Une+science+de+l%5C%27amour+dans+le+commentaire+de+Proclus+sur+le+Premier+Alcibiade&editor_back=%&page=1