École Pratique des Hautes Études

Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne

Description et organisation

Nous accueillerons Annick Jaulin, Professeur émérite de philosophie. Elle viendra nous parler de son livre :

« Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne », Peeters, 2017

Elle nous présentera le projet du site internet : Didaskalos.

(Texte des organisateurs)

Lien

https://www.vrin.fr/livre/9789042935204/alexandre-daphrodise-et-la-metaphysique-aristotelicienne

Centre Léon Robin (CNRS, Sorbonne Univeristé) 

PASSIONS, ACTIONS, RÉACTIONS

L’individu et la communauté

Programme

jeudi 20 janvier : Introduction

14h30-18h30 (Maison de la Recherche, salle D116)

Douglas Cairns (Edinburgh) :  Why emotions have a history

 jeudi 10 février : Passions du corps

14h30-18h30 (Centre Léon Robin)

Luca Torrente (Centre Léon Robin) : Aristote et les affections du corps vivant pendant l’embryogenèse

 jeudi 24 mars : Passions, plaisir et douleur

 14h30-18h30 (Centre Léon Robin)

Héctor Martín Currius (Centre Léon Robin) : Le paradoxe du courage chez Aristote

Jeudi 14/04/2022 :  Les passions de la guerre

18h00-20h00 (Maison de la Recherche, salle D323)

 Giusto Traina (Sorbonne Université):  Les passions de la guerre des Anciens dans l’interprétation de Hugo Grotius

Jeudi 12/05/2022 : Passions de la politique et de l’histoire  

14h30-18h30  (Centre Léon Robin)

Voula Tsouna (Santa Barbara) : The role that emotions play in Plato’s account of the decline of constitutions and human types in Republic 8-9

Maria Elena De Luna (Bologna) : Les émotions dans l’histoire: ‘exempla’ chez Plutarque

Jeudi 16/06/2022 : La passion du pouvoir

14h30- 18h30 (Maison de la Recherche, salle D116)

Francesca Alesse (CNRS, Roma) : Il demone del potere. analisi e critica dell’ambizione politica nell’Ellenismo: modelli classici e trasformazioni

Giulia Sissa  (UCLA, Los Angeles)Corps sexués  et possibilités de pouvoir

Contact

Cristina Viano

Il sera possible de suivre les séances  en visioconférence: pour  s’inscrire, écrire à

cristina.viano@sorbonne-universite.fr

Lien

http://mail.centreleonrobin.fr/recherche/seminaires-2/causalit%C3%A9-passions-aitia-pathos

University of Toronto

Apuleius and the Aristotelian De Mundo

Description

The De Mundo is a fascinating part of Apuleius’ corpus, with much to contribute to our understanding of Mediterranean philosophy in the second century, of philosophical work in the Latin language, of Platonism, and of Apuleius himself. But, sidelined as a mere translation (of the pseudo-Aristotelian work usually known by the same name), it has never received sustained attention in its own right. This workshop brings together an international team of scholars who will address the text from a range of disciplinary perspectives.

Programme

9th – 11th December, 2021

Alan Bowen (IRCPS): “Apuleius on the Heavens: A Question of Authority.”

Dylan Burns (Amsterdam): “Basilides of Alexandria ‘On the Cosmos’: Accounts of an Aristotelianizing Gnostic in Stromateis 4.12.88 and Refutatio 7.24.3.”

Michael Griffin (UBC): “Apuleius’ De Mundo as contemplative exercise and pedagogy.”

George Karamanolis (Vienna): “Causal Efficacy Through Intermediary Power in Apuleius’ De Mundo.”

Irmgard Männlein-Robert (Tübingen): “On the Highest God in Apuleius’ De Mundo: Theology and Hierarchy from a Platonist’s View.”

Gretchen Reydams-Schils (Notre Dame): “Stoicising Platonism in Apuleius’ Response to Aristotle.”

Thomas Slabon (Stanford): “Et cum sit unus, pluribus nominibus cietur: Apuleius’ Roman Additions to Greek Theology.”

Liba Taub (Cambridge): “Integrating Meteorology and Theology in De Mundo.”

Georgina White (Kansas): “Ethical Language in De Mundo.”

(Text from the organizers) 

Contact

George Boys-Stones

Graduate assistants: Jacob Dvorak, Jake Sawyer

Department of Philosophy
170 St. George Street,
Toronto, Ontario M5R 2M8

(Text by the organisers)

Link

https://www.apuleius.ca/

Aporia UFF

O aristotelismo de Posidonios

Descrição e organização

No dia 16 de setembro, às 15h, terá lugar de modo virtual a conferência “O aristotelismo de Posidônio”, com o prof. Eduardo Boechat, do Departamento de Letras Clássicas da UFRJ. O evento é organizado pelo APORIA – Laboratório de Filosofia Antiga e Recepção da UFF, e terá transmissão pelo canal do laboratório.

Contato

posfiluff@gmail.com

(Texto dos organizadores)

Link

http://www.pgfi.uff.br/index.php/conferencia-o-aristotelismo-de-posidonio-com-eduardo-boechat-ufrj/

Alexandre d’Aphrodise

Commentaire à la Métaphysique d’Aristote

Alexandre d’Aphrodise, Paris : Vrin, 2021

Description

Nous sommes heureux d’annoncer la parution de Alexandre d’Aphrodise, Commentaire à la Métaphysique d’Aristote. Livres Petit Alpha et Beta, introduction, traduction et notes par Laurent Lavaud et Gweltaz Guyomarc’h, Paris, Vrin, Bibliothèque des Textes Philosophiques, 2021. Parmi les commentateurs d’Aristote, Alexandre d’Aphrodise (IIe-IIIe siècles) est, depuis l’Antiquité, tenu pour « l’Exégète par excellence ». Titulaire de la chaire impériale de philosophie péripatéticienne à Athènes, il a rédigé nombre de commentaires aux œuvres d’Aristote. Son commentaire à la Métaphysique a servi à la fois de modèle et de source à la tradition ultérieure, des Néoplatoniciens grecs à la pensée médiévale byzantine, arabe et latine. Le livre Petit alpha de la Métaphysique lui donne l’occasion de revenir sur le projet général de la « sagesse » ou « philosophie première », qui guide l’ouvrage en son entier. Aux interprètes antérieurs, qui ont douté de l’authenticité et de l’appartenance du livre au traité, Alexandre répond qu’il ne peut être que l’œuvre d’Aristote. En organisant en un système déterminé les intuitions éparses de Petit Alpha, Alexandre transforme durablement la figure de la métaphysique aristotélicienne. Le livre Beta est, quant à lui, connu comme le livre des « apories », ces difficultés qui se posent à tout métaphysicien. Le livre constitue à ce titre, du point de vue d’Alexandre, le vrai commencement de la Métaphysique. Alexandre voit dans ces apories un moment proprement exploratoire, formant, de ce fait, autant de manières de mettre le métaphysicien en quête de la vérité. La traduction ici présentée est la première donnée en français de l’un des grands Commentaires lemmatiques qui ont fait la réputation d’Alexandre. Elle repose sur un texte grec révisé en profondeur.

Introduction, traduction et notes par L. Lavaud (petit Alpha) et G. Guyomarc’h (Beta).

(Texte de la maison d’édition)

Lien

http://www.vrin.fr/book.php?code=9782711628902&fbclid=IwAR1T6ct9VHBbVRyZVGaASuXQPcO-Xk9efSh15ZRSnUk1n8ZNPJMOYn4p4EE

 

La philosophie d’Aristote.

Repères

Gweitaz Guyomarc’h, Paris: Vrin, 2020

Description

Aristote fut, pendant bien des siècles, « le Philosophe » par excellence. C’est dire son importance pour l’histoire de la philosophie. Mais, loin d’une image dogmatique, voire autoritaire, le présent ouvrage s’essaie à retracer les multiples visages d’une œuvre attentive à la pluralité du réel. Si la pensée d’Aristote se diffracte selon ses objets, elle sait garder l’unité à son horizon. Son pluralisme se décline tant du côté des savoirs, que dans ses conceptions de l’être, du bien, ou de la cité. Pour s’orienter dans cet immense territoire, on présente d’abord les éléments connus de la vie d’Aristote, avant de fournir les repères à même de guider le lecteur dans la pensée et l’œuvre du Philosophe.

(Texte de la maison d’édition) 

Table de matières 

TABLE DES MATIÈRES

ABRÉVIATIONS DES ŒUVRES D’ARISTOTE  7

LES VIES D’ARISTOTE     9

Un métèque à Athènes           11

Amicus Plato  13

Pérégrinations 16

Le Lycée         18

Départ, mort et postérité d’Aristote  22

LA PENSÉE D’ARISTOTE  27

Pluralité des discours 27

Refonder la science    27

Un cadastre des savoirs          30

Discours des méthodes          34

Hors la science           40

En tout discours          44

Pluralité des êtres       48

Penser le devenir        48

Nature et mouvement 53

Le cosmos       56

Les vivants     62

Les animaux   66

Pluralité des sens de l’être      71

La philosophie première et la critique des Idées      71

L’être n’est pas un genre        76

« L’être est dit en plusieurs sens »     77

Substance, forme et acte        82

Un acte premier          88

Pluralité des êtres humains     96

Être heureux   96

Les vertus       101

Les biens extérieurs    106

La pluralité de la cité  110

Précarité de l’unité politique  113

LES ŒUVRES D’ARISTOTE         119

Le Corpus aristotélicien         119

Son histoire     119

Sa forme         122

Système et évolution  125

L’Organon      127

Les Analytiques          128

La Rhétorique et la Poétique  134

Les Sciences pratiques           139

Les Éthiques   141

La Politique    147

Les Traités physiques 151

La Physique    153

Du Ciel           155

De la Génération et de la corruption ; Météorologiques       157

Les Traités zoologiques         160

De l’Âme ; Petits traités d’histoire naturelle 165

La Métaphysique        170

BIBLIOGRAPHIE    179

INDEX DES NOTIONS       195

TABLE DES MATIÈRES     199

Lien

http://vrin.fr/book.php?title_url=La_philosophie_d_Aristote_Reperes_9782711629671&search_back=&editor_back=%&page=1

Centre Léon Robin

Platon et Aristote, l’ancienne académie et le néoplatonisme plotinien

 Programme de l’année 2020-2021

 

 

Programme

vendredi 27 novembre 2020, 14h30-17h30, Campus des Cordeliers, 15 rue de l’École de Médecine, salle Déjerine

Laura Castelli (Université Ludwig-Maximilian, Munich) : « Aristotle, Categories 10-11 and its Academic background »

Répondant : Thomas Bénatouïl (Université de Lille)

En raison du confinement, cette séance se tiendra par visioconférence : pour participer, s’adresser à jean-baptiste.gourinat[at]sorbonne-universite.fr).

vendredi 11 décembre, 14h30-17h30, Campus des Cordeliers, 15 rue de l’École de Médecine, salle des thèses

Andrea Capra (Université de Durham) : « Figures in the distance. Discerning the Academy in Plato’s dialogues »

Répondante : Rossella Saetta Cottone (CNRS, Centre Léon Robin)

En raison du confinement, cette séance se tiendra par visioconférence : pour participer, s’adresser à jean-baptiste.gourinat[at]sorbonne-universite.fr).

vendredi 22 janvier 2021, 14h30-17h30, salle D116, Sorbonne Université, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente

Olivier Renaut (Université de Nanterre) : « Causes et effets de la pitié (eleos) chez Platon et Aristote »

Répondante : Cristina Viano (CNRS, Centre Léon Robin)

En raison du confinement, cette séance se tiendra par visioconférence : pour participer, s’adresser à jean-baptiste.gourinat[at]sorbonne-universite.fr).

vendredi 12 février, 14h30-17h30, salle D116, Sorbonne Université, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente

Arnaud Macé (Université de Franche-Comté) : « L’âme végétative chez Platon et Aristote »

Répondant : David Lefebvre (Sorbonne Université, Centre Léon Robin)

En raison du confinement, cette séance se tiendra par visioconférence : pour participer, s’adresser à jean-baptiste.gourinat[at]sorbonne-universite.fr).

vendredi 19 mars, 14h30-17h30, salle D116, Sorbonne Université, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente

Eyjólfur Emilsson (Université d’Oslo) : « Soul, technè and logismos in Plotinus »

Répondant : Riccardo Chiaradonna (Université Roma Tre)

vendredi 9 avril, 14h30-17h30, salle D116, Sorbonne Université, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente

Laurent Lavaud (École Normale Supérieure de Lyon) : « Plotin, interprète critique de la conception aristotélicienne du mouvement »

Répondante : Alexandra Michalewski (CNRS, Centre Léon Robin)

vendredi 28 mai, 14h30-17h30, salle D116, Sorbonne Université, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente

Francesco Fronterotta (Université de Rome – La Sapienza) : « L’âme de l’être : pantelôs on et panteles zôon chez Platon »

Répondant : Jean-Baptiste Gourinat (CNRS, Centre Léon Robin)

Nota Bene. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, tout ou partie du séminaire est susceptible d’avoir lieu en videoconférence.

Contact

1, RUE VICTOR COUSIN – 75005 PARIS – SECRÉTARIAT : 01 40 46 26 32 – FAX : 01 40 46 26 62

(Texte des organisateurs)

Lien :  http://centreleonrobin.fr/recherche/seminaires-2/28-recherche/seminaires/285-cycle-de-conf%C3%A9rences-l%C3%A9on-robin-platon-et-aristote,-l%E2%80%99ancienne-acad%C3%A9mie-et-le-n%C3%A9oplatonisme-plotinien

Aristote et l’âme humaine

Lectures de ‘De anima’ III offertes à Michel Crubellier

Gweltaz Guyomarc’h. Claire Louguet & Charlotte Murgier,
Louvain-la-Neuve: Peters Publishers, 2020

Description

Le volume Aristote et l’âme humaine. Lectures de De Anima III offertes à Michel Crubellier, propose une lecture suivie, par de grands spécialistes de philosophie aristotélicienne, des treize chapitres qui composent le livre III du De Anima. Dans ce livre difficile, qui n’a cessé de nourrir les interprétations des commentateurs depuis l’Antiquité, la psychologie aristotélicienne, partant des facultés que l’âme humaine partage avec le reste des animaux, s’élève jusqu’aux fonctions cognitives par lesquelles l’homme, cette fois, s’en distingue. Les treize études de ce volume, en forme de commentaire du livre III du De Anima, nous invitent à entrer dans cette exploration aristotélicienne de l’âme humaine.

(Texte de la maison d’édition)

Table de matières

Avant-propos  VII

Liste des contributeurs  XI

Pierre PELLEGRIN: « Si un sens nous manquait ». De Anima III 1, 424b22-425a13  p. 1

David CHARLES: Aristotle on the Perception of Objects  p. 19

Annick STEVENS: La conscience de sentir n’est pas une sensation: De Anima III 2  p. 39

Dorothea FREDE: The two meanings of phantasia in De Anima III 3  p. 53

Annick JAULIN: De Anima II 4, 429a10-42-a9  p. 75

Stephen MENN: From De Anima III 4 to De Anima III 5  p. 95

Sylvain DELCOMMINETTE: De Anima III 6

Klaus CORCILIUS: De Anima III 7: the actuality principle and the triggering of mental episodes

Michel CRUBELLIER: L’âme comme la main: traduction et commentaire du chapitre III 8

Pierre-Marie MOREL: Mouvement animal et théorie des facultés en DA III 9. Les paradoxes de l’élimination  p. 255

Christof RAPP: Joints and movers in the cliffhanger passage at the end of Aristotle, De Anima III 10  p. 273

Jennifer WHITING: The Mover(s) of rational animals. De Anima III 11 in context. p. 303

Robert HOWTON: Why De Anima Needs III 12-13  p. 329

Bibliographie  p. 351

Index des noms anciens et médiévaux  p. 361

Index des noms modernes et contemporains  p. 363

Indez des lieux  p. 367

Lien

https://www.peeters-leuven.be/detail.php?search_key=1075659&series_number_str=43&lang=en

Dieu sans la puissance

Dunamis et Energeia chez Aristote et chez Plotin

Gwenaêlle Aubry, Paris: Vrin, 2020

Description

L’enquête archéologique ouverte ici, et prolongée, dans le champ médiéval, par Genèse du Dieu souverain, interroge une double mutation : de l’ontologie aristotélicienne de l’en-puissance et de l’en-acte vers celle, moderne, de la puissance et de l’action; et du dieu acte pur vers le Dieu tout-puissant. Elle poursuit ce faisant un double projet : montrer comment, loin de trouver sa source ou son arkhē en la métaphysique d’Aristote, l’ontologie de la puissance se construit à l’inverse contre celle-ci; et mettre au jour l’opposition symétrique entre la figure aristotélicienne du dieu-Bien et celle, chrétienne, du Dieu-Souverain. Le premier volet du diptyque, qui fait ici l’objet d’une nouvelle édition revue et augmentée, propose une lecture de la Métaphysique fondée sur le couple conceptuel de la dunamis et de l’energeia : irréductibles tant à la matière et à la forme qu’à la puissance et à l’action, l’en-puissance et l’en-acte sont au principe d’une ontologie unitaire, qui se dévoile aussi comme une ontologie axiologique, identifiant en l’acte le mode d’être du bien, en l’en-puissance son mode d’action. Cette ontologie porte une pensée singulière du divin : acte, et non « forme pure », sans puissance, mais non pas impuissant, le premier moteur aristotélicien échappe à l’alternative entre le Dieu tout-puissant de la tradition métaphysique et le dieu faible des inquiétudes contemporaines. Qu’en est-il, alors, du devenir de cette ontologie? On tente de mesurer la portée du geste par lequel Plotin désigne son premier principe non plus comme acte pur, mais comme puissance de tout, dunamis pantōn. Avec lui s’inaugurent peut-être la subversion et l’oubli d’une pensée pour laquelle l’être, et le divin, ne se confondent ni avec la présence, ni avec la puissance.

(Texte de la maison d’édition)

Table de matières

TABLE DES MATIÈRES

AVANT-PROPOS À LA DEUXIÈME ÉDITION

INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE

DUNAMIS-ENERGEIA ET LE PROJET MÉTAPHYSIQUE D’ARISTOTE

INTRODUCTION

CHAPITRE PREMIER : LE PROBLÈME DES  PRINCIPES ET  LA  QUESTION DU PLATONISME

D’une cause oubliée

D’une curieuse absence

Principe et puissance

CHAPITRE II : DUNAMIS, ENERGEIA ET LA SCIENCE RECHERCHÉE

La science de l’être

Les sens de l’être

L’être et le devenir

CHAPITRE III : FORME, ACTE ET OUSIA

Ousia et séparation

Le livre Z : forme et ousia

Le livre H : acte et ousia

CHAPITRE IV : LE SENS ONTOLOGIQUE DE LA DUNAMIS ET DE L’ENERGEIA ..

Le sens pré-aristotélicien de la dunamis

De l’interaction à l’actualisation

Le livre

L’être compris selon l’en-puissance et l’en-acte

CHAPITRE V : L’ACTE PUR ET L’UNIFICATION DE L’OUSIOLOGIE (Méta. k) .

Les lignes problématiques de k 1

Dunamis-energeia et l’unification des principes de la substance sensible (k 1-5)

L’ousia energeia et l’unification de l’ousiologie (k 6-10)

CONCLUSION

Une ontologie unitaire

Une ontologie axiologique

D’un dieu oublié

DEUXIÈME PARTIE

PLOTIN OU LA PUISSANCE DE TOUT

INTRODUCTION

CHAPITRE VI : PUISSANCE ET PRINCIPE

Puissance et transcendance

Puissance et causalité

Puissance et présence

CHAPITRE    VII :    PUISSANCE    ET     EN-PUISSANCE,    PROCESSION   ET CONVERSION

Puissance et participation

La constitution de l’Intellect

L’âme : signification éthique de la puissance

La matière : la capacité sans la tendance

CONCLUSION : BIEN ET PUISSANCE

BIBLIOGRAPHIE

INDEX DES PASSAGES CITÉS D’ARISTOTE ET DE PLOTIN

INDEX DES NOMS

INDEX DES NOTIONS

TABLE DES MATIÈRES

Lien

http://www.vrin.fr/book.php?title_url=Dieu_sans_la_puissance_Dunamis_et_energeia_chez_Aristote_et_Plotin_9782711629640&search_back=Dieu+sans+la+puissance&editor_back=%&page=1

Relectures néoplatoniciennes

de la théologie d’Aristote

Fabienne Baghdassarian, Baden-Baden: Academia, 2020

Beschreibung

Der Band behandelt die spätantike Philosophie (2.–6. Jahrhundert n. Chr.) und stellt die Konzeption des Göttlichen sowohl im Werk von Aristoteles als auch in den neoplatonischen Schriften in den Fokus. Das Thema richtet sich an eine breite Leserschaft, die sich für Aristoteles, Platon und die Religionswissenschaft interessiert. Untersucht wird die Rezeption der aristotelischen Lehre, auch in Hinblick auf die Entstehung des christlichen Dogmas der Ostkirche. Ein Beitrag bietet die erste Übersetzung der griechischen Fragmente zum Werk Diaitetes von Philoponos in französischer Sprache. Der Band versammelt demnach wichtige Beiträge zur Philosophie der Spätantike, die den philosophischen Forschungsdiskurs vorantreiben möchten.

(Verlagstext)

Inhaltsverzeichnis

Introduction    7

1.Le moteur immobile est-il « acte pur » ?     11

Enrico Berti

2.  Le livre Lambda de la Métaphysique d’Aristote dans les traités de Plotin : une réflexion sur les principes et l’Âme    27

Angela Longo

3.  La puissance infinie du Principe : Plotin, Proclus, Simplicius 51

Philippe Soulier

4.  Proclus’ Elements of Physics and the Axiomatisation of Kinematics   83

Jan Opsomer

5.  The Causality of the Prime Mover in Simplicius   103

Alberto Ross

«6.  Il n’est pas bon que plusieurs gouvernent » Théologie aristotélicienne et philosophie première dans l’École d’Ammonius   123

Marc-Antoine Gavray

7.  John Philoponus on the Divine Substance: A Preliminary Study   151

Ioannis Papachristou

8.  Jean Philopon – Fragments grecs de l᾽Arbitre 167

Adrien Lecerf (Présentation des textes par Ioannis Papachristou)

Bibliographie 201

Index nominum 223

Index locorum 227

Link

https://www.nomos-shop.de/titel/relectures-neoplatoniciennes-de-la-theologie-daristote-id-97763/