Women in Western and Eastern Manichaeism

Madeleine Scopello, Leiden: Brill, 2022

Description

The exceptional place women held in Manichaeism, in everyday life or myth, is the object of this book. Relying on firsthand Manichaean texts in several languages and on polemical sources, as well as on iconography, the various papers analyze aspects of women’s social engagement by spreading Mani’s doctrine, working to support the community, or corresponding with other Manichaean groups. Topics such as women’s relation to the body and elect or hearer status are also investigated. The major role played by female entities in the myth is enlightened through occidental and oriental texts and paintings discovered in Central Asia and China.

Table of Contents

Preface
List of Figures
Notes on Contributors

1 Ambivalent Beauty: Divine Transgendering in the ‘Seduction of the Archons’ and Elsewhere in Manichaean Myth
  Jason David BeDuhn

2 Trois témoignages polémiques sur l’engagement des femmes dans la diffusion de la religion de Mani. Analyse historique et lexicale
Madeleine Scopello

3 La « Mère de la Vie ». Identité et fonctions
Fernando Bermejo-Rubio

4 L’usage manichéen du terme Enthymèsis dans les Kephalaia coptes de Berlin
Jean-Daniel Dubois

5 The Manichaean Women in the Greek and Coptic Letters from Kellis
Majella Franzmann

6 “You Being for Us Helpers, and Worthy Patrons …” (P. Kell. Copt. 31). Manichaean Gift-Exchange in the Village of Kellis
Mattias Brand

7 The (Female) Manichaean Body: An Interdisciplinary Approach to the Eastern Manichaean Texts
Adam Benkato and Sam Langsdale

8 Digital Restoration of an Icon of the Light Maiden Preserved on a Uygur Manichaean Mortuary Banner from 10th-Century Kocho
Zsuzsanna Gulácsi

9 The Figure of the Virgin of Light in the New Chinese Manichaica
Gábor Kósa

(Text from the publisher)

Link

https://brill.com/view/title/61006

Plotinus on Love

An Introduction to His Metaphysics through the Concept of Eros

Alberto Bertozzi, Leiden: Brill, 2021

Description

Plotinus’ metaphysics is often portrayed as comprising two movements: the derivation of all reality from a single source, the One, and the return of the individual soul to it. Alberto Bertozzi argues that love is the origin, culmination, and regulative force of this double movement. The One is both the self-loving source of the derivation and articulation of all reality in levels of unity and love and the ultimate goal of the longing of the soul, whose return to its source is a gradual transformation of the love it originally received from the One. Touching on virtually all major concepts of Plotinus’ philosophy, Plotinus on Love is at once an investigation of a lesser-studied Plotinian theme and an introduction to his metaphysics. Plotinus on Love is winner of the 2021 Outstanding Academic Titles award in Choice, a publishing unit of the Association of College & Research Libraries (ACRL).

(Text by the publisher)

Table of contents

Front Matter

Séparation et relation chez Platon et chez Plotin

Michel Fattal, Paris : L’Hamarttan, 2022, 100 p.

Description

L’originalité de la philosophie de Platon et de Plotin est de situer l’origine de toutes choses dans un principe supérieur au monde physique et matériel. Cette décision philosophique, qui ne va pas de soi, visant à placer la cause de toutes choses dans un principe transcendant et immatériel, est concomitante d’un autre choix philosophique consistant à « séparer » la cause de son effet, le haut du bas, l’intelligible du sensible, l’invisible du visible, l’incorporel du corporel. De telles « séparations » poseront à Platon et à Plotin le problème de l’unité du monde et des « relations » que ces deux niveaux différents peuvent ou doivent malgré tout entretenir afin d’éviter toute forme de dérive dualiste et de vision pessimiste du monde. Cet ouvrage propose d’affronter cette question épineuse et d’apprécier la pertinence de la solution qu’y apportent Platon et Plotin, en développant chacun une « philosophie de la relation » tout à fait originale et stimulante.

(Texte de la maison d’édition)

Lien

https://www.editions-harmattan.fr/livre-separation_et_relation_chez_platon_et_chez_plotin_michel_fattal-9782343255071-72492.html

Exercices spirituels philosophiques

Une anthologie de l’Antiquité à nos jours

Xavier Pavie, Paris: PUF, 2022, 400 p.

Description

La notion d’exercice spirituel s’élabore au sein des différentes écoles philosophiques de l’Antiquité, essentiellement chez les stoïciens, mais aussi les épicuriens et les cyniques, qui vont développer techniques et méthodes pour que chacun puisse parvenir à un mieux-être. Toutes visent à la sérénité, l’homme en harmonie avec la conscience que la vie est courte, que le temps à vivre est incertain, que l’existence est ponctuée de maux, de douleurs et d’obstacles qu’il faut savoir surmonter. Cette pratique de la philosophie comme exercice spirituel est un véritable mode de vie qui irrigue toute l’Antiquité, de la période hellénistique jusqu’à l’avènement chrétien, moment où la philosophie devient une discipline au service de Dieu. Mais au Moyen âge, à la Renaissance et à l’âge classique, la philosophie comme mode de vie perdure et l’espace contemporain n’en est pas dépourvu également. Pour la première fois, les textes fondateurs des exercices spirituels sont regroupés dans un même volume à travers sept thèmes majeurs dont chacun est divisé en trois périodes distinctes : l’Antiquité ; l’époque moderne ; enfin la période contemporaine, depuis Emerson jusqu’à ce début du XXIe siècle.

(Texte de la maison d’édition)

Lien

https://www.puf.com/content/Exercices_spirituels_philosophiques

Trois théories antiques de la divination

Plutarque, Jamblique, Augustin

Andrei Timotin, Leyde: Brill, 2022

Table de matières

Contents
Avant-propos
Introduction

Plutarque
1 La divination naturelle et artificielle
2 La divination oraculaire à delphes
3 La divination socratique
4 Conclusions

Jamblique
1 La classification des espèces de divination
2 Les modes et les causes de la divination
3 Conclusions
Appendice : Divination néoplatonicienne et prophétie chrétienne : Le prologue du commentaire au livre de Jérémie attribué à Jean Chrysostome

Augustin
1 La prescience de l’avenir. Omniscience divine et prévision humaine
2 La divination des démons. Causes, nature et modes
3 La critique de la divination. La Cité de Dieu et la Doctrine chrétienne
4 Conclusions
Conclusions
Bibliographie
Index thématique et de noms propres
Index de mots grecs et latins

Lien

https://brill.com/view/title/61676?language=en

Le philosophe dans la cité

Sénèque et l’otium philosophique

Juliette Dross, Turnhout: Brepols, 2021

Description

Ce livre étudie l’acclimatation, à Rome, du débat hellénistique sur les genres de vie et plus spécifiquement la conception de l’otium développée par Sénèque. Quel est le rôle du philosophe dans la cité ? Comment celui que l’on appellerait aujourd’hui « l’intellectuel » remplit-il au mieux ses devoirs d’homme et de citoyen ? Est-ce en choisissant l’action, notamment politique, dans la sphère publique ? Est-ce plutôt en « contemplant », c’est-à-dire en se consacrant à la recherche et à l’écriture ? Ou encore en enseignant ? Ces questions sont centrales dans l’Antiquité. Présent dès Platon, le débat sur les genres de vie devient prégnant dans les philosophies hellénistiques et prend une tournure singulière à Rome, où les concepts grecs de praxis et de theoria rencontrent les notions d’otium et de negotium. L’œuvre de Sénèque s’avère, sur cette question, tout à fait novatrice. Dans une approche qui mêle des enjeux philosophiques et culturels, mais aussi linguistiques et littéraires, le philosophe romain renouvelle à la fois le débat philosophique et la notion romaine d’otium, synonyme chez lui de retraite philosophique. Prolongeant les réflexions de Cicéron sur la légitimité de l’étude philosophique, mais poussant plus loin que ce dernier la promotion de la contemplation et précisant la posture sociale du philosophe, Sénèque est le premier penseur romain à construire une véritable éthique de l’otium. L’intérêt philosophique de l’œuvre sénéquienne se double d’un intérêt littéraire dans la mesure où l’écriture est une activité majeure du philosophe retiré dans l’otium. La réflexion de Sénèque sur l’activité intellectuelle du philosophe est aussi une réflexion littéraire sur la fonction et les modalités de l’écriture philosophique.
(Texte de la maison d’édition)
Table de matières
Front Matter (« Sommaire »), p. 1
Introduction, p. 7
Chapitre I. Le discours de Sénèque sur l’otium : contradiction ou continuité ?, p. 39
Chapitre II. Redéfinir le rapport otium negotium à la lumièe de l’éthique stoïcienne, p. 113
Chapitre III. Redéfinir le rapport otium negotium à la lumière du débat sur les genres de vie, p. 217
Chapitre IV. Philosopher pour soi, philosopher pour les autres. Conditions, modalités et contenu de l’otium philosophique, p. 319
Conclusion, p. 435
Back Matter (« Bibliographie », « Index des principaux termes latins étudiés », « Index des passages cités », « Table des matières »), p. 441
Lien

Dreams, Visions, Imaginations

Jewish, Christian and Gnostic Views of the World to Come

Jens Schröter, Tobias Nicklas & Armand Puig i Tàrrech (Eds.), Berlin: De Gruyter, 2021

Description

The contributions in this volume are focused on the historical origins, religious provenance, and social function of ancient Jewish and Christian apocalyptic literature, including so-called ‘Gnostic’ writings. Although it is disputed whether there was a genre of ‘apocalyptic literature,’ it is obvious that numerous texts from ancient Judaism, early Christianity, and other religious milieus share a specific view of history and the world to come. Many of these writings are presented in form of a heavenly (divine) revelation, mediated through an otherworldly figure (like an angel) to an elected human being who discloses this revelation to his recipients in written form. In different strands of early Judaism, ancient Christianity as well as in Gnosticism, Manichaeism, and Islam, apocalyptic writings played an important role from early on and were produced also in later centuries. One of the most characteristic features of these texts is their specific interpretation of history, based on the knowledge about the upper, divine realm and the world to come.

Against this background the volume deals with a wide range of apocalyptic texts from different periods and various religious backgrounds.

(Text from the publisher)

Table of contents

Front matter  p. i

Table of contents  p. v

Introduction  p. 1

Where Should We Look for the Roots of Jewish Apocalypticism?  p. 5
John J. Collins

Apocalyptic Literature and Experiences of Contact with the Other-World in Second Temple Judaism and Early  p. 27 Christianity
Luca Arcari

Time and History in Ancient Jewish and Christian Apocalyptic Writings  p. 53
Lorenzo DiTommaso

Apocalyptic Writings in Qumran and the Community’s Idea of History  p. 89
Jörg Frey

This Age and the Age to Come in 2 Baruch  p. 117
Matthias Henze

Jesus and Jewish Apocalyptic  p. 141
Armand Puig i Tàrrech

Time and History: The Use of the Past and the Present in the Book of Revelation  p. 187
Adela Yarbro Collins 

Dreams, Visions and the World-to-Come according to the Shepherd of Hermas  p. 215
Joseph Verheyden 

Ezra and his Visions: From Jewish Apocalypse to Medieval Tour of Hell  p. 235
Jens Schröter 

Views of the World to Come in the Jewish-Christian Sibylline Oracles  p. 261
Olivia Stewart Lester

Defying the Divine: Jannes and Jambres in Apocalyptic Perspective  p. 283
Marcos Aceituno Donoso

Between Jewish and Egyptian Thinking: The Apocalypse of Sophonias as a Bridge between Two Worlds?  p. 319
Michael Sommer

From the ‘Gnostic Dialogues’ to the ‘Apostolic Memoirs’: Literary and Historical Settings of the Nag Hammadi Apocalypses  p. 343
Dylan M. Burns

What is ‘Gnostic’ within Gnostic Apocalypses?  p. 385
Jean-Daniel Dubois

Being in corpore/carne and extra corpus: some interrelations within the Apocalypsis Pauli/Visio Pauli  p. 411
Thomas J. Kraus

From Historical Apocalypses to Apocalyptic History: Late Antique Historians and Apocalyptic Writings  p. 433
Tobias Nicklas

Qur’anic Eschatology in its Biblical and Late Ancient Matrix  p. 461
Stephen J. Shoemaker 

The Book of Revelation and Visual Culture  p. 487
Lourdes García Ureña 

List of Contributors  p. 505

Index of Ancient Sources  p. 507

Index of Modern Authors  p. 537

Index of Subjects  p. 545

Link

https://www.degruyter.com/document/doi/10.1515/9783110714746/html

Modalités et structures causales

dans la philosophie des principes de Damascius

Alexandru Pelin, Academia: Baden-Baden, 2021

Description

Le présent livre est audacieux et marque, à n’en pas douter, une avancée pour les recherches sur la pensée de Damascius. Tiré de la thèse de doctorat de l’auteur, le livre interroge le concept de causalité comme procession dans le Traité des premiers principes (De principiis) de Damascius. Pelin entend se distancier de ce qu’il estime être une tendance dominante des études damascéennes (p. 32-33) : plutôt que de lire le De principiis dans une perspective épistémologique et d’y voir une enquête sur la nature de la pensée ainsi que sur la manière dont nous pensons les principes, Pelin adopte un point de vue qu’il qualifie de métaphysique (p. 32) et soutient que Damascius n’interroge pas en priorité notre pensée des principes, mais plutôt leur réalité (p. 49). Ce faisant, Pelin développe une lecture du De principiis que nous qualifierions de réaliste : il considère les relations entre les trois principes que sont chez Damascius l’un-tout (ἕν πάντα), le tout-un (πάντα ἕν) et l’un-être (ἕν ὄν) comme des relations réelles entre des entités qui, quoique se référant à l’un comme à un même « substrat », comme le dit Pelin, n’en sont pas moins trois modalisations distinctes du principe. Cette approche contraste avec celle de nombre d’études. Pelin ne s’appesantit ni sur l’aporétique radicale du début du traité, ni sur les méditations de Damascius quant à l’ineffable. Il s’intéresse plutôt à la doctrine des principes et aux articulations que Damascius esquisse entre eux. C’est donc une étude d’envergure de zones jusqu’ici peu étudiées du De principiis que propose Pelin.

(Texte de la maison d’édition) 

Table des matières

Titelei/Inhaltsverzeichnis (p. 1-14)

Présentation (Gerd Van Riel) (p. 15-18)

Introduction (p. 19-46)

La causalité posée par Platon

La causalité posée par les néoplatoniciens

Qui est Damascius parmi les néoplatoniciens

Qu’est-ce que cette étude démontre?

Structure de l’argument

Vocabulaire

  1. Le passage du tout d’une modalité à l’autre, p. 47 – 112
    1. Le rôle du tout dans la philosophie de Damacius
      1. Le traité de Damascius porte sur la causalité première
      2. La coordination par réalisation dans la définition du tout
      3. L’ineffabilité, problmème de la pensée, ou réalité du principe?
      4. Les homonymes en tant que résultats du calcul de la distinction
      5. L’ineffabilité en tant qu’absence
      6. Le tout comme renversement de l’absence (αθετος) de l’ineffable
      7. La relativité et les modalités comme effets de l’ineffable
      8. Résumé
    2. La morphologie de la causalité dans le tout
      1. Les états relationnels: procession, manence, conversion
      2. La distinction réciproque et son reflet dans les états relationnels
      3. La causalité en série et les trois activités: la manence, la procession et la conversion
      4. La coordination par réalisation ou la distinction verticale
      5. Le tout et la distinction
      6. Résumé
    3. La causalité comme proprieté du tout
      1. La ετεροτης différente – variable dans l’opération de distinction
      2. La distinction comme fondement de la relativité des principes (l’un-tout, l’unifié)
      3. L’aporie de la double manence et le déploiement de la fonction
      4. La transcendance constitutive de l’un
      5. Résumé
    4. Conclusion du premier chapitre
  2. La triade, un tout uniforme. p. 113-196
    1. La naissance historique de la coordination par réalisation
      1. Introduction à l’histoire de la triade intelligible
      2. La généalogie de la question du nombre des principes vue par leur coordination dans la triade : l’apport des néopythagoriciens
    2. Damascius en dialogue avec ses prédécesseurs
      1. La radicalité de la séparation de l’origine : Porphyre le précurseurs de Damascius
      2. La nature double du principe premier
      3. La réception de Porphyre par Damascius
      4. La réception de Jamblique, Syrianus et Proclus
      5. Résumé
    3. La théorie des principes de Damascius par rapport à ses prédécesseurs
      1. La symphyse de Jamblique à l’origine de l’unifié
      2. Gradualité et totalité dans la relativité du tout
      3. La réalisation de l’unité dans le gout :  gradualité et hiérarchie
      4. Être la manence même c’est être sa définition
      5. L’operation de réalisation du multiple par la distinction
      6. La coordination par réalisation dans le tout
      7. Les modalités comme effet relativiste
      8. La révolution de la coordination unique : la causalité relativiste
      9. Résumé
    4. La théorie consolidée de l’un comme tout et l’un comme opération
      1. Le schéma de l’opposition
      2. La symétrie en tant que fondement de la complétude du principe
      3. Le ressort de l’ineffabilité du premier
      4. Résumé
    5. La théorie de l’un comme opération du non-être à l’être
      1. La coordination par réalisation vue comme projection à partir de l’un
      2. L’un pur et les plusieurs purs
      3. La définition revisitée de l’un-plusiers pur, et sa position
      4. L’architecture des principes comme effet de la coordination par réalisation
      5. La définition du tout en tant que manière de proliférer comme multiple
      6. Les caractères des principes
      7. La méthode pour approcher les principes est l’effet de la reltivité
      8. Rendre compte de l’origine par l’ingénierie inversée
      9. Πανταχου le caractère des modalités et le domaine de l’un comme tout
      10. La coordination par réalisation comme projection dans le jeu un-tout, tout-un
    6. Conclusion du deuxième chapitre
  3. La médiation du non-être a l’être,  p. 197-276
    1. L’unifié et l’assimilation de la distinction verticale
      1. Le miste comme domaine de la fonction
      2. L’unifié comme calcul de la causalité
      3. La synthèse du calcul et du domaine dans les niveaux de l’unifié
      4. L’unifié et son caractère réflexif : l’horizontalisme en tant que source de procession
      5. Résumé
    2. La propriété en tant que cause et l’effet comme modification
      1. Les propriétés comme repère des opérations
      2. L’unitaire et le substantiel
      3. Les modifications comme effet de l’altérité
      4. Résumé
    3. La relation entre les modifications et les propriétés dans l’unifié comme être
      1. La propriété de l’être et l’opération de médiation en tant que réalisation de l’un
      2. La fonction come moyen d’unification d’une totalité dans différents états de réalisation
      3. La relativité de l’unifié
      4. Substantialité relativiste
      5. La définition de l’unifié comme substance
      6. Conclusion du troisième chapitre
  4. Conclusions et perspectives philosophiques, p. 277-294
    1. Conclusions
    2. Perspectives philosophiques
  5. Bibliographie
    1. Sources antiques
    2. Ouvrages
    3. Articles

Lien

https://www.nomos-elibrary.de/10.5771/9783896659064/modalites-et-structures-causales-dans-la-philosophie-des-principes-de-damascius?hitid=1&search-click

Otherwise than binary

New feminist readings in ancient philosophy and culture

Jessica Elbert Decker, Danielle A. Layne & Monica Vilhauer (Eds.), New York: Sunny Press, 2022

Description

Examines traditional sites of binary thinking in ancient Greek texts and culture to demonstrate surprising ambiguity, especially with regard to sexual difference. Otherwise Than the Binary approaches canonical texts and concepts in Ancient Greek philosophy and culture that have traditionally been understood as examples of binary thinking, particularly concerning sexual difference. In contrast to such patriarchal logic, the essays within this volume explore how many of these seemingly strict binaries in ancient culture and thought were far more permeable and philosophically nuanced. Each contribution asks if there are ways of thinking of antiquity differently—namely, to examine canonical works through a lens that expounds and even celebrates philosophies of difference so as to discover instances where authors of antiquity valorize and uphold the necessity of what has been seen as feminine, foreign, and/or irrational. As contemporary thinkers turn toward new ways of reading antiquity, these selected studies will inspire other readings of ancient texts through new feminist methodologies and critical vantage points. When examining the philosophers and notable figures of antiquity alongside their overt patriarchal and masculinist agendas, readers are invited to rethink their current biases while also questioning how particular ideas and texts are received and read. « This volume rests on an innovative impulse to look anew at binaries in Greek thought. The essays take up a range of binaries that historiographies trace back to the Greeks, and it troubles these binaries, while also linking them to sex/gender binaries at the same time. For example, muthos/logos, stasis/change, same/different, male/female, mind/body, and so forth. And as the editors’ interest in the marginalized signals, the collection specifically examines these binaries with an eye toward their internal hierarchical relationships (e.g., mind is superior to body) and how these have shaped social ontology. While building on some of the feminist and deconstructive work on this issue, the collection moves considerably beyond that, taking up new texts, figures, and issues. The essays are engaging, intelligent, and certainly will further the productive engagement with these texts. » — Jill Gordon, Colby College.

Jessica Elbert Decker is Associate Professor at California State University San Marcos. Danielle A. Layne is Associate Professor of Philosophy at Gonzaga University. Monica Vilhauer is Founder of Curious Soul Philosophy.

(Text from the publisher)

Link

https://sunypress.edu/Books/O/Otherwise-Than-the-Binary

Les mystères au IIe siècle de notre ère

Un tournant

N. Belayche, F. Massa, P. Hoffmann (eds.), Turhout: Brepols, 2021 

Description

Enquête sur la « mystérisation » des discours et pratiques au IIe siècle de notre ère dans l’empire romain.

Cet ouvrage enquête sur ce que nous proposons d’appeler une « mystérisation » des discours et des pratiques au IIe siècle de notre ère dans l’empire romain – c’est-à-dire une multiplication, diversification et intensification des références aux (cultes  à) « mystères » dans des contextes variés mais cohérents, et dans les différents groupes religieux présents dans l’empire (païens, juifs et chrétiens). Ce « tournant » mystérique affecte non seulement des pratiques rituelles et les discours qui les entourent, mais, au-delà, de nombreux domaines du savoir qui, comme Platon en son temps, se mettent à mobiliser le vocabulaire et l’imagerie des mystères. L’enquête se déploie donc à la fois sur le terrain des rituels « mystériques » – dans des cultes qui se diffusent comme ceux d’Isis ou de Mater Magna, parallèlement à la continuation des mystères grecs (à Éleusis et Samothrace) –, et sur celui de la construction des savoirs de tous ordres qui s’élabore alors (médecine, philosophie, rhétorique, littérature), et où se banalise l’emploi d’un lexique mystérique. Elle réunit donc des collègues spécialistes de champs disciplinaires variés – historiens, historiens des religions, archéologues, philologues, et bien sûr philosophes –, et de systèmes religieux différents – polythéisme, judaïsme et christianisme.

Nicole Belayche est spécialiste des religions de Rome et du monde romain (EPHE, PSL, Paris), qu’elle étudie dans leurs dimensions rituelle et interculturelle.

Francesco Massa (Université de Fribourg) est historien des religions spécialiste des interactions religieuses de l’empire romain.

Philippe Hoffmann est philologue et spécialiste de la pensée philosophique de l’Antiquité tardive (néoplatonisme)

(Texte de la maison d’édition)

Table de matières 

Nicole BELAYCHE, Francesco MASSA, Introduction

PARTIE 1. APPROCHER DES RITUELS MYSTÉRIQUES AU IIe SIÈCLE : UN ÉTAT DES ‘LIEUX’

Nicole BELAYCHE (Paris), Percer la loi du silence ? Les « nuits illuminantes » à Éleusis au IIe siècle
Sandra BLAKELY (Emory, GA), A cosmological turn in an architectural setting: Roman approaches to Samothrace into the second century CE
Francesco D’ANDRIA (Lecce), Des « mystères » à Hiérapolis de Phrygie ?
Beatriz PAÑEDA MURCIA (Madrid-Paris), Les cultes isiaques au IIe siècle de notre ère : entre « égyptianisation » et « mystérisation »
Jennifer LARSON (Kent, Ohio), The Cognitive Anatomy of a Mystery Cult

PARTIE 2. UNE « MYSTÉRISATION » DANS LA LITTÉRATURE DU IIe SIÈCLE ?

Antoine PIETROBELLI (Reims), Galien et les mystères de la médecine
Georgia PETRIDOU (Liverpool), Mapping Medicine onto Mysteries in Aelius Aristides’ Hieroi Logoi
Jordi PIÀ-COMELLA (Paris, IUF), ‘Mystery’ in Imperial Stoicism?
Mauro BONAZZI (Utrecht), Plutarch and the mysteries of philosophy
Andrei TIMOTIN (Bucarest), Théon de Smyrne et la transposition platonicienne des mystères éleusiniens
Anne-France MORAND (Laval), Les mystères dans les Hymnes orphiques : continuité ou rupture ?
Geoffrey HERMAN (Paris), On the Term ‘Mystery’ in the Classical Rabbinic Literature

Partie 3. DES EFFETS DE LA « MYSTÉRISATION » ?

Françoise VAN HAEPEREN (Louvain), Mystères phrygiens et tauroboles au IIe siècle
Charles DELATTRE (Lille), Mythographie et mystériographie. Fragments de discours dans et autour des mystères
Romain BRETHES (Paris), Romans grecs, romans à mystères ? Un état des lieux
Marie-Odile BOULNOIS (Paris), « Les mystères véritables » : Origène en confrontation dans le Contre Celse et les nouvelles Homélies sur les Psaumes
Thomas GALOPPIN (Toulouse), « Ô bienheureux myste de la magie sacrée ! » Mystères et teletai dans les papyrus « magiques » grecs
Florian AUDUREAU (Paris) : Rituel d’initiation ou « mystérisation » du discours : la fonction du μυσταγωγός dans la lettre de Néphotès (PGM IV, 154-285)
Philippe HOFFMANN (Paris) : En forme de conclusion

Bibliographie sélective
Index des sources
Index rerum
Les auteurs
Résumés des contributions

Lien

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503594590-1