L’âme comme livre

Étude sur une image platonicienne

Karel Thein, 174 p., 2021

Description

Dans le Philèbe, Platon élabore une image de notre âme comme livre où un écrivain et un peintre sont constamment au travail. Cet ouvrage examine les prémisses implicites de cette image et met en cause l’idée d’une rupture entre la phantasia des Anciens et l’imagination des Modernes.

Table de matières

Pages 7 à 8
Avertissement
Pages 9 à 17
Pour introduire « l’âme comme livre »
Platon et les images
Pages 19 à 26
Le faux plaisir
Pages 27 à 33
Les espèces du faux plaisir
Pages 35 à 46
Le texte central
Philèbe 38c3-39c6
Pages 47 à 50
La querelle des images mentales
Remarques introductives
Pages 51 à 57
Inscrire et visualiser
Pages 59 à 65
Le rôle du peintre
Pages 67 à 75
Derrida et Damascius sur le peintre
Pages 77 à 88
Contrôler les images mentales
Pages 89 à 98
Le Philèbe et la tripartition de l’âme
Pages 99 à 108
Le peintre dans l’âme et la mimêsis
Pages 109 à 116
Le Philèbe avec Sartre
Le plaisir d’anticipation et la conscience
Pages 117 à 125
L’espoir du Phédon et le bloc de cire du Théétète
Pages 127 à 134
Imagination et délibération
Pages 135 à 141
Épictète et le traitement des images mentales
Pages 143 à 152
L’imagination et les limites de la visualisation
Pages 153 à 159
Pour conclure
Le théâtre et l’image comme une altérité intime
Pages 161 à 166
Bibliographie
Pages 167 à 167
Index des auteurs anciens et médiévaux
Pages 169 à 170
Index des auteurs modernes
Pages 171 à 172
Index des œuvres anciennes citées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *