• Identifiant
    • tQ8ZJXJG
  • Contenu de la note
  • Le terme grec epínoia est ici rendu par « distinction dans la pensée » (ibid. aux lignes 42 ; 52-54 et chap. 2, 1). Il renvoie non à un éon du système gnostique, mais désigne simplement une distinction conceptuelle. Plotin évoque en effet une quatrième suggestion : la séparation entre un Intellect qui intellige et un autre Intellect qui intellige qu’il intellige pourrait être purement conceptuelle et ne pas impliquer une division réelle entre deux Intellects. Mais alors, objecte-t-il, on en revient à ne pas multiplier les Intellects. Pour un relevé des textes sur l’éon Epínoia des gnostiques, voir F. García Bazán, Plotino y la gnosis, p. 282, n. 14 et « Sobre la noción de Epínoiai en Enéada II, 9 (33), 2, 1 », p. 90-94.

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Note 23 au Traité 33 (II, 9), 1, 40-42
    • Page
    • 242
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • Mots-clefs français
  • + +
  • Mots-clefs grecs
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 33 (II, 9), 1, 40 + Traité 33 (II, 9), 1, 54 + Traité 33 (II, 9), 2, 1