• Identifiant
    • AfhxE2hS
  • Contenu de la note
  • Le fait de se fier à l’horoscope pour dire tout ce qui concerne une personne et son entourage comporte quelque chose d’illogique puisqu’un horoscope propre à une personne régirait le destin d’autres personnes et empiéterait sur d’autres horoscopes. En effet, si les astres produisent plusieurs destins personnels (par exemple, celui du père noble et celui de son fils) par leurs positions à un moment précis et anticipent, que produiront-ils donc à nouveau, par une position différente prise plus tard, à la naissance du fils ? Il ne serait pas nécessaire de consulter à chaque naissance. L’effet causal devrait en ce cas être envisagé dans les deux sens chronologiques, anticipation de l’effet ou effet rétroactif (note 1 : Voir Origène, dans Eusèbe, La Préparation évangélique, 6, 11, 58).

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Commentaire au Traité 3 (III, 1), 5, 37-6, 3
    • Page
    • 104
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • +
  • Mots-clefs français
  • + +
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 3 (III, 1), 5, 37 + Traité 3 (III, 1), 6, 3