• Identifiant
    • fjqTOzJ9
  • Contenu de la note
  • Il faut noter dans cette page plusieurs expressions employées d’une manière caractéristique, d’abord celle de logos (verbe) : le logos en est venu à exprimer une fonction plutôt qu’un être ; chaque hypostase est le logos de la précédente et ne désigne pas, comme dans la théologie chrétienne une hypostase unique ; de plus le logos (notion d’origine stoïcienne) est assimilé à l’acte, notion d’origine péripatéticienne ; mais tandis que logos et acte désignent, chez Zénon et Aristote, des termes premiers, ils sont devenus, chez Plotin, des termes relativement inférieurs à l’Un et à la Puissance. Il faut encore remarquer l’effort que fait Plotin pour annuler l’image spatiale, inévitablement suggérée par la description d’un écart entre l’Un et l’Intelligence : c’est là une séparation imaginaire qui n’empêche en rien le contact et l’union spirituelle.

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Note 1 du Traité 10 (V, 1), 6, 41-53
    • Page
    • 23
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • + +
  • Mots-clefs français
  • + + + + +
  • Mots-clefs grecs
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 10 (V, 1) Extrait § 6 (L 53)