• Identifiant
    • UsOS4ySj
  • Contenu de la note
  • Les deux premiers chapitres du Traité 32 prennent un nouveau point de départ afin de décrire l’Intellect. L’angle choisi par Plotin, loin d’être original, reprend en fait l’un des locus vexatus de la tradition platonicienne, un lieu commun de l’exégèse de Platon et qui divise les platoniciens depuis des siècles : les intelligibles sont-ils dans l’intellect du démiurge ou bien à l’extérieur de celui-ci ? L’interprétation du Timée 39 e 7-9 est au coeur du litige : « dans la mesure donc où l’intellect voit le nombre et la nature des espèces qui sont contenues dans ce qui est le Vivant, il considéra que ce monde-ci devait lui aussi contenir les mêmes espèces en nature et en nombre ». Ce passage implique que le démiurge, qui est avant tout un intellect, tourne ses regards vers le Vivant en soi, c’est-à-dire vers les intelligibles qui lui servent de modèle lors de la production du monde sensible. Mais où sont ces intelligibles ? Parmi les médioplatoniciens du premier et du deuxième siècle, Philon d’Alexandrie (La Création du monde 19-20), Alcinoos (Enseignement des doctrines de Platon IX et X) et peut-être Atticus (fr. 9, 35-42 des Places ; mais voir aussi les fr. 28 et 34) considèrent que les idées sont les pensées du dieu et se trouvent donc en lui. Longin, un contemporain de Plotin, estime qu’elles se trouvent sous le démiurge, alors que Porphyre, du temps où il était le disciple de Longin, pensait qu’elles résident au-dessus du démiurge (Longin, fr. 19 Brisson-Patillon). Le débat se nourrit des ambiguïtés des dialogues de Platon à cet égard. D’un côté, le démiurge contemple des idées qui semblent être indépendantes de lui et lui être extérieures (Timée 28 a et 39 e), mais de l’autre, c’est lui qui produit ces idées (République X, 597 d) et il fabrique le monde sensible à la fois à l’image du monde idéal et à sa propre image (Timée 29 e). En puisant une allusion ici et une autre là, les platoniciens en arrivent à défendre les interprétations les plus opposées sur le statut des intelligibles, tout en s’inspirant des œuvres de Platon. Proclus décrit bien cet état de fait : que l’on soutienne que le démiurge est identique au paradigme intelligible ou qu’il ne l’est pas, on pourra l’affirmer avec vraisemblance dans les deux cas (Commentaire sur le Timée, l, 323, 22-324, 10 Diehl). Plotin a conscience de l’ampleur du débat que suscite le passage du Timée 39 e. Il indique dans le Traité 34 (VI, 6), 17, 39-42, en citant Platon, que si le démiurge « voit » les Idées qui sont dans le Vivant, cela peut signifier qu’il est postérieur aux Idées et donc qu’elles sont hors de lui. Mais en réalité, dit-il, cette vision n’implique que la simultanéité et l’identité, celle de l’Intellect et des intelligibles. Car Plotin a depuis longtemps tranché cette question en faveur d’une telle identité. Le Traité 5 (V, 9), le premier spécifiquement consacré à l’Intellect, se donne pour mission, entre autres, d’établir si les Formes sont dans l’Intellect (3, 7-8). Le chapitre 5 de ce traité montre clairement que l’Intellect contient les Formes en lui-même et que les Formes ne sauraient se trouver ailleurs qu’en l’Intellect. Plotin prend Longin et Porphyre à partie, lorsqu’il déclare que les Formes ne sont ni avant ni après l’Intellect (5, 26-28). Le chapitre 7 s’attaque ensuite aux médioplatoniciens qui croient que les Idées sont des pensées du dieu, que le dieu les fait exister lorsqu’il les pense (voir aussi le chap. 6 du Traité 34). Philon, par exemple, explique que le dieu crée le monde intelligible pendant qu’il réfléchit à la manière dont il va produire le monde sensible : le modèle qu’il élabore dans sa raison correspond aux idées que contient le monde intelligible (La création du monde 16 et 19-20).

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Notice au Traité 32 (V, 5)
    • Page
    • 131-133
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • + + + + + + + + + + + +
  • Mots-clefs français
  • + +
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 32 (V, 5) § 1 + Traité 5 (V, 9) § 5 + Traité 5 (V, 9) Extrait § 3 (L 7-8) + Traité 34 (VI, 6) § 6 + Traité 34 (VI, 6) Extrait § 17 (L 40)