• Identifiant
    • k0SkDKjs
  • Contenu de la note
  • Le terme akolasia, la « débauche », est opposé par Aristote à la modération dans l’usage des plaisirs et des peines (voir Éthique à Nicomaque, III, 13-15) ; les stoïciens, d’après Stobée définissent ce vice comme « l’ignorance des objets à choisir ou à fuir » (Églogues, II, 54 = SVF III, 262, p. 63, lignes 30-31). En somme, l’akólastos, « l’homme de la débauche » ou « homme licencieux », agit sous l’impulsion de ses désirs sans penser aux conséquences. C’est l’un des vices que Plotin reproche aux gnostiques (voir Traité 33 [II, 9], 17, 29).

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Note 43 au Traité 26 (III, 6), 2, 60-61
    • Page
    • 219
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • Mots-clefs français
  • + +
  • Mots-clefs grecs
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 26 (III, 6) Extrait § 2 (L 60-61) + Traité 33 (II, 9) Extrait § 17 (L 29)