• Identifiant
    • 7RmBYE9W
  • Contenu de la note
  • Armstrong souligne que l’action de l’âme est ici comme absorbée par celle de l’intellect producteur. Le schéma de la procession est ici très simple : modèles intelligibles et reflets qui les imitent (reflets dont la cause matérielle est ultimement quatre éléments : terre, eau, air, feu) suffisent à expliquer la réalité. Le Traité 33 (II, 9) reprendra cette leçon contre les gnostiques : il est inutile de multiplier les intermédiaires. Qu’il n’y ait « rien entre l’âme et l’intelligible » est affirmé dès le Traité 10 (V, 1), 6, 49.

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Note 114 au Traité 31 (V, 8), 7, 12-16
    • Page
    • 120
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • Mots-clefs français
  • + + + +
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 31 (V, 8) Extrait § 7 (L 16) + Traité 33 (II, 9) § 1 + Traité 10 (V, 1) Extrait § 6 (L 49)