• Identifiant
    • 4Zwl0BHl
  • Contenu de la note
  • Le sixième fragment se rapporte au thème de la pensée de soi, qui donne lieu à de longs développements dans un traité écrit avant celui-ci, le Traité III de la cinquième Ennéade. Ce fragment est assez énigmatique : tandis que, dans le traité ultérieur, la pensée de soi implique l’identité du sujet pensant et de l’objet pensé, le fragment fait tout au contraire deux réalités distinctes de la pensée elle-même, qui est immobile, et de la pensée de cette pensée, qui est un acte et ne reçoit que l’image de la pensée immobile. Comme l’a fait remarquer très justement Heinemann (p. 30), le fragment expose le point de vue des gnostiques, qui a été réfuté II, 9, 1, 33. Peut-être faut-il y voir non pas une interpolation, comme le veut Heinemann, mais un fragment d’un traité plus ample où est exposée une doctrine, destinée à être réfutée.

  • Remarques de l'éditeur
  • Luciana Santoprete
    • Contexte
    • Notice du Traité 13 (III, 9), 6, 1-9
    • Page
    • 170
  • Sources modernes
  • +
  • Sources anciennes
  • Mots-clefs français
  • + + +
  • Liens
  • Appartenances
  • Traité 13 (III, 9), 6 + Traité 33 (II, 9), 1, 33