Théurgie et métaphysique chez Jamblique

L’expérience du sacré et du divin à l’épreuve de la raison

 

Thèse pour obtenir le grade de docteur de l’Université Sorbonne Université, Discipline Philosophie

Présentée et soutenue par Andreea-Maria Lemnaru, le 9 décembre 2021

 

Sous la direction de : Jean-Baptiste Gourinat – Directeur de recherche, Sorbonne Université-CNRS et Philippe Hoffmann – Directeur d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Vème section (co-directeur)

Membres du jury : Anca Vasiliu, Directrice de recherche, Sorbonne-CNRS ; Douglas Hedley, Professeur, Université de Cambridge; Jérôme Laurent, Professeur, Université de Caen; Mark Edwards, Professeur, Université d’Oxford

Description

La présente thèse de doctorat porte sur l’articulation entre pensée philosophique et théurgie chez Jamblique, néoplatonicien de l’Antiquité tardive. Il s’agit plus particulièrement de nous intéresser à son œuvre De Mysteriis, initialement intitulé La Réponse à Porphyre puisqu’il s’agit d’un échange entre les deux penseurs. Le traité est daté par Saffrey entre 301 et 305 de notre ère. Né entre 240 et 245 à Chalcis ad Belum (l’actuelle Quinneserin, près d’Alep) tandis que l’Empire romain est dans la tourmente politique, vingt ans après la fin du court règne de son ancêtre Héliogabale (qui se faisait appeler Marcus Aurelius Antoninus), Jamblique appartient à la dynastie syrienne des Sampsigéramides qui règne alors sur le territoire d’Emèse (l’actuelle Homs) et fournit deux empereurs à Rome. La postérité intellectuelle et spirituelle de Jamblique est exceptionnelle, et ne manquerait pas de ravir l’adepte de la tradition qu’il était. Sa pensée survit en effet dans le soufisme zoroastrien de Sohravardî (également d’origine syrienne), l’Islam ésotérique d’Ibn Arabi et la Kabbale juive. Jamblique influença également les plus grands penseurs de la Renaissance : Gémiste Pléthon, Cornelius Agrippa, jusqu’aux néoplatoniciens médicéens. Marsile Ficin traduisit le De Mysteriis et les Hermetica philosophiques.

(Texte de l’autrice) 

Lien

 Position thèse théurgie LEMNARU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *